Dès avril prochain, vous pourrez embarquer à bord d’un vol EasyJet depuis Nice vers Alicante. Une desti­nation de rêve pour les vacances ! 

C’est une nouvelle desti­nation à ajouter au carnet d’adresses de l’aéroport niçois. D’ici peu, début avril pour être précis, vous pourrez vous rendre dans une nouvelle commune espagnole. 

Après Madrid, Barcelone et Tenerife, ce sera au tour d’Alicante d’apparaître sur la liste des desti­na­tions acces­sibles depuis Nice. À compter du 5 avril 2024, EasyJet proposera des vols vers la localité portuaire de la Costa Blanca, au Sud-​Est de l'Espagne.

Une desti­nation idéale pour passer un séjour au soleil. En effet, la ville connaît un ensoleillement quasi constant (près de 300 jours par an). Parfait donc pour profiter des premiers beaux jours de l’année, au début du printemps, d’autant que les touristes se feront un peu plus rares à cette période.

De 18 à 80 euros pour un billet Nice-Alicante

Les tarifs pour s’envoler vers la côte méditer­ra­néenne de l’autre côté des Pyrénées vont varier de 18 à 80 euros pour le voyage aller, en fonction du jour choisi. 

À noter que le trajet entre Nice et Alicante se fera une fois par semaine, le vendredi, et à deux reprises dès le mois de mai. La liaison est pour l’instant prévue jusqu’en octobre. 

Un patrimoine culturel riche 

nice alicante
Illustration - Photo © Depositphotos.com

Une fois sur place, vous ne risquez pas de vous ennuyer en visitant cette munici­palité riche d’un point de vue histo­rique. Elle est aussi appréciée pour ses plages, son vieux centre, ses musées et ses monuments. 

Vous pourrez par exemple flâner dans les ruelles du quartier El barrio, où vous appré­cierez des maisons colorées, les petites places… Pour une balade en bord de mer, direction  l'Explanada de España, le long du port. 

Grâce à son patri­moine fort de 3.000 ans d’histoire, Alicante ravira les amateurs d’art, d’architecture et les personnes désireuses d’en apprendre plus sur son passé. 

Pour cela, arrêtez-​vous au château de Santa Bárbara (sur le mont Benacantil offrant un sublime panorama), la basilique Santa María, la plus vieille église du coin, la cathé­drale de San Nicolás au style herrérien et baroque édifiée en 1662. 

L’excursion cultu­relle peut se poursuivre dans les établis­se­ments comme le musée Archéologique provincial, celui sur l’Art Contemporain ou encore celui des Beaux-Arts. 

À LIRE AUSSI : Aéroport de Nice : nouvelles desti­na­tions, dates, tarifs… On fait le point

Enfin, pour celles et ceux venus en Espagne pour passer des moments festifs, la vie nocturne vous plaira certai­nement. Les restau­rants, bars et disco­thèques vous attendent jusqu’au bout de la nuit.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.