«BlackRock assassin»: À Paris, des activistes écolos investissent et dégradent les locaux du gestionnaire d’actifs

Certains, réussissant à atteindre les bureaux de BlackRock, y ont laissé des inscriptions sur les murs 

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
0
Shares

MOUVEMENTS SOCIAUX — Plusieurs dizaines de militants écologistes ont manifesté ce lundi 10 février devant les locaux parisiens de BlackRock, certains réussissant à y pénétrer. Le numéro un mondial de la gestion d’actifs dénonce une «intrusion violente» et des «actes de vandalisme.»
Les militants, parmi lesquels des sympathisants des mouvements Fridays for Future et Extinction Rebellion, réclamaient la fin des investissements dans les énergies fossiles.


Certains, réussissant à atteindre les bureaux de BlackRock, y ont laissé des inscriptions sur les murs.
Plusieurs rues avoisinantes ont été bloquées pendant un moment par les forces de l’ordre.
Le 7 janvier dernier déjà, l’édifice, situé du côté de la station de métro Quatre-Septembre, avait reçu la «visite» de grévistes de la SNCF et de la RATP.
BlackRock est en effet également depuis plusieurs semaines la «bête noire» des opposants à la réforme des retraites, qui la voient comme un bénéficiaire du plan du gouvernement, et une organisation poussant à l’instauration d’un régime par capitalisation.

Partagez cette info :

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse