Campagne choc Estrosi coronavirus

Contre le coronavirus, Nice lance une publicité choc à base de cadavres

La mairie de Nice met en place sur les réseaux sociaux et en ville une campagne de pub impactante pour inciter la population à respecter davantage le confinement

CRISE SANITAIRE — Robert Ménard a du soucis à se faire. Si on connaissait le goût du maire de Béziers pour les coups de comm’ cash, Christian Estrosi sort l’artillerie lourde pour responsabiliser ses administrés.

Sur son compte Twitter, il a ainsi dévoilé ce samedi 11 avril deux visuels amenés à être placardés dans les rues de la ville et diffusés sur les réseaux sociaux.

Campagne choc Estrosi coronavirus
“Une nouvelle campagne de communication affichée dans Nice et sur les réseaux sociaux, plus choc, mais terriblement vraie”

Les deux mettent en scène des cadavres dessinés, avec le slogan écrit en lettres capitales : “Le sort de chacun c’est la responsabilité de tous !”

“Nous ne lâchons rien face aux irresponsables qui bravent les mesures de confinement. Nous avons également commencé une nouvelle campagne de communication affichée dans Nice et sur les réseaux sociaux, plus choc, mais terriblement vraie”, a-t-il prévenu.

Dans la foulée, M. Estrosi a annoncé le déploiement de vingt-cinq haut-parleurs qui, reliés aux caméras de vidéo-protection, “diffuseront des messages de prévention.”

Le RN demande “le retrait”

Une initiative qui n’a pas soulevé un grand enthousiasme du côté du Rassemblement national niçois.

“Cette nouvelle campagne est particulièrement choquante, et même indécente, et je demande à Christian Estrosi d’y renoncer !” réagit Philippe Vardon, conseiller régional frontiste et toujours candidat à la mairie.

“La mise en scène de mauvais goût, digne d’une série télévisée, n’est pas plus à même de convaincre les citoyens que d’assurer la sérénité que notre période troublée nécessite, développe-t-il. Elle peut, de surcroît, représenter une épreuve supplémentaire pour les familles des malades et des victimes.”

Avant de tacler : “Il est insensé de vouloir faire peser le poids des morts sur la conscience des citoyens. Les gouvernants, actuels et passés, ne peuvent s’exonérer de leurs responsabilités dans cette situation.”

“La communication, la recherche du buzz médiatique, ne peuvent pas tout justifier, encore moins tout excuser. La municipalité Estrosi doit renoncer à cette campagne choquante et indécente.”

Sur les réseaux sociaux, les visuels, très partagés, n’ont pas rencontré de critiques particulières des citoyens.

Vous souhaitez partager une information avec la rédaction? Voici comment...
Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Total
0
Share