Contre le mal-être au travail, les patrons souvent « sans solutions » selon une étude

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
0
Shares
Contre le mal-être au travail, les patrons « sans solutions » selon une étude
Les solutions seraient plus simples à trouver dans les start-ups, où la communication circulerait plus facilement. Photo : illustration, DR.

Une étude montre que les problématiques liées à la qualité de vie au travail sont de mieux en mieux identifiées, mais que les décideurs peinent à trouver des solutions et avoir le réflexe de consulter leurs employés.

SOCIÉTÉ — Un sondage mi-figue, mi raisin. Selon l’institut Dynamic Workplace, la qualité de vie au travail est désormais une problématique « connue, identifiée, et prise en compte par les employeurs.»

La France bien classée dans les pays où on dort le plus et travaille le moins

D’après son enquête (*), 81% des personnes interrogées « considèrent que leur entreprise met en place des actions » visant à l’améliorer.

Problème : les décideurs ne semblent pas trop savoir que faire de ces constats. 53% des employés estiment ainsi que « les actions mises en place n’ont pas de réel impact sur leur bien-être.»

La clé : la consultation des employés ?

Dans les reproches souvent émis, on retrouve « l’organisation de l’espace de travail » : un employé interrogé sur deux estime en effet que les locaux ne sont pas faits pour lui permettre d’être le plus productif possible.

62% regrettent ne pas disposer d’espace dédié au bien-être, et 50% qu’ils n’ont aucun moyen de s’isoler sur leur lieu de travail. Les open-space sont dans le viseur des collaborateurs.

Les solutions seraient plus simples à trouver dans les start-ups, où la communication circulerait plus facilement : 65% des collaborateurs y ont été sollicités lors du réaménagement des locaux, contre seulement 29% des salariés des grandes entreprises.


(*) Enquête réalisée auprès de 1 533 salariés et décideurs en France.

Partagez cette info :

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse