Il est possible trouver un logement pour les vacances sur les côtes françaises sans se ruiner. C'est ce que démontre ce baromètre publié par Capital, même si toutes les régions ne sont pas sur un pied d'égalité.

Si vous n'avez pas réservé votre location pour les vacances d'été, il est peut-​être encore temps de profiter de certaines stations balnéaires à un prix raison­nable. Vous n'en trouverez pas partout, certes, mais il reste quelques bons plans. C'est en tout cas ce que nous montre l'étude publiée par Capital.

Basé sur les données des compa­ra­teurs Likibu.fr et Liwango, le baromètre nous dessine une tendance pour les villes côtières les moins onéreuses en période estivale. S'intéressant à la semaine du 3 au 9 août, le rapport montre que la Normandie et les Hauts-​de-​France sont globa­lement les régions les moins chères.

C'est néanmoins en Corse, à Corte, que l'on retrouve la commune la plus abordable pour un appar­tement de 2 à 6 personnes à 693 euros les sept jours. À noter que pour une villa, il faut plutôt creuser du côté de Calais (1.079 euros), dans le Nord.

Cagnes-​sur-​Mer, ville la moins chère de la Côte d'Azur

Comme nous pouvions nous en douter, notre Provence-​Alpes-​Côte d'Azur ne figure pas vraiment dans le haut du panier de ces desti­na­tions à tarifs abordables. Elle a tout de même des repré­sen­tants, notamment Cagnes-​sur-​Mer en numéro 1 pour les Alpes-​Maritimes. Pour y loger, il vous faudra dépenser en moyenne 982 euros pour un habitat collectif et 3.213 euros pour une grande maison. 

Dans le Var, nous remar­quons aussi Six-​Fours-​les-​Plages (982 et 2.571 euros) et Fréjus, qui passent la barre des 1.000 euros pour les appar­te­ments (1.022 et 2.984 euros). C'est le cas aussi à Saint-​Cyr-​sur-​Mer (1.038 et 3.289 euros) et à Sanary-​sur-​Mer (1.046 et 3.099 euros).

Juan-​les-​Pins, Théoule-​sur-​Mer, Cannes… Des secteurs onéreux

Si l'on s'intéresse aux localités maral­pines, on peut citer Menton (1.211 euros la semaine pour une location dans un immeuble, 3.642 pour une bâtisse indivi­duelle), Antibes (1.320 et 4.741 euros), diffé­renciée de Juan-​les-​Pins (1.395 et 6.220 euros), ou encore Théoule-​sur-​Mer (1.428 et 5.670 euros). 

Enfin, Cannes arrive elle aussi dans les dernières positions (1. 769 et 4.675 euros). Des villes majori­tai­rement réservées aux gros budgets donc, mais tout de même plus acces­sibles que Saint-​Tropez (3.407 et 13.145 euros), la plus coûteuse du pays, selon les chiffres dévoilés par nos confrères.

À LIRE AUSSI… "Destinations de rêve les plus abordables": cette commune du Var saluée par un grand magazine américain

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.