Covid-19 : Par sécurité, le président de la Région Sud PACA a demandé l’annulation des élections

“Face aux faits, il devient raisonnable, cohérent et même nécessaire de reporter le scrutin”
Renaud Muselier
Photo : LR

pollution air Nice

Ne ratez aucune info avec notre newsletter

Une fois par semaine, l'essentiel de l'actu qui vous concerne

MUNICIPALES 2020 —  Voter envers et contre tout? Les Français doivent se rendre aux urnes ce dimanche pour élire leurs 35.000 maires, à l’issue d’une campagne éclipsée depuis plusieurs jours par l’épidémie de coronavirus.

Jusque dans la nuit de samedi à dimanche, les appels se sont multipliés pour un report du premier tour, que venait pourtant de confirmer le Premier ministre Edouard Philippe.

Le président de la Région Sud PACA Renaud Muselier a ainsi affirmé sur Twitter que “face aux faits, il devient raisonnable, cohérent et même nécessaire de reporter le scrutin.”

Cinq autres présidents de région – Valérie Pécresse (Ile de France), Xavier Bertrand (Hauts de France), Gilles Simeoni (Corse), Carole Delga (Occitanie), et Hervé Morin (Normandie) -, parmi d’autres élus, ont également l’annulation.

À LIRE AUSSI… Coronavirus : bars, restaurants, cinémas… “Tous les lieux recevant du public et non indispensables” fermés

“Ce sont les mêmes qui ont réclamé le maintien à tout prix jeudi, sur un ton parfois menaçant, qui demandent à présent l’annulation à la veille… Il faut être sérieux, à défaut d’être cohérent”, a riposté auprès de l’AFP un proche du président de la République.



A vingt heures hier samedi 14 mars, le chef du gouvernement annonçait la fermeture dès minuit et “jusqu’à nouvel ordre” de tous les “lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays”.

À LIRE AUSSI… Crise du coronavirus : le gouvernement a envisagé de reporter les élections municipales

Edouard Philippe a confirmé qu’en revanche, le premier tour des municipales, qu’Emmanuel Macron avait sérieusement envisagé d’annuler jeudi, se déroulerait dimanche “comme prévu”, au prix d’un respect scrupuleux des “consignes de distanciation et de priorisation des personnes âgées et fragiles”.

Les observateurs craignent une abstention record. Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a admis publiquement samedi s’attendre à une participation en baisse.

Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pollution air Nice

Ne ratez aucune info!

Inscrivez-vous à notre newsletter

Total
0
Share