insécurité bordeaux

Criminalité : Bordeaux, cette “anti-Nice” où les habitants doivent se protéger par eux-mêmes

Le nouveau maire écolo de Bordeaux souhaite mener une politique sécuritaire diamétralement opposée à celle qui est en vigueur dans notre ville de Nice. Depuis plusieurs semaines, sa ville est le théâtre d’une explosion de la criminalité. Les habitants sont à ce point rassurés par les annonces de la nouvelle équipe municipale qu’ils ont massivement adopté une application pour se protéger par eux-mêmes.

DEPUIS BORDEAUX
C’est depuis une application iPhone que les Bordelais demandent aujourd’hui à “être sauvés”. Tout commence il y a quelques jours quand un agent de sécurité de la capitale gironde appelle sur les réseaux sociaux à un “élan de solidarité” contre l’insécurité.

Attaques au couteau : Confronté à une «vague de violences inédite», le maire de Bordeaux rejette les «solutions d’Estrosi»

Depuis le déconfinement, comme d’autres villes françaises, Bordeaux est confrontée à une vague d’agressions. Fin juillet, le magazine Valeurs actuelles comptait 47 blessés dont 26 par arme blanche en l’espace de quelques semaines (soit le bilan de Nice… depuis janvier !).

Attaques au couteau à Nice : Le parquet décide de «renforcer la réponse pénale»

Des faits-divers sanglants ont marqué les esprits, comme ce jeune dont la main a été tranchée à la machette dans le quartier de la gare. Ou comme cette personne poignardée dans l’extrême-centre de la ville, sur le célèbre miroir d’eau.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les annonces (très tardives) de la nouvelle équipe municipale n’ont pas rassuré grand monde. Dans un scepticisme général, le maire Pierre Hurmic a affirmé qu’il ne comptait pas armer la police municipale (qui ne parvient pas, du coup, à recruter) ni mettre en place de réel plan d’urgence.

Les Bordelais devront se contenter d’un obscur GTLD (Groupement local de traitement de la délinquance). Et encore, cet organisme de liaison des différentes autorités (police, parquet, etc) ne sera opérationnel qu’en septembre. D’ici là, gare, braves gens.

Une initiative de “solidarité contre l’insécurité”

C’était sans compter sur la “débrouille bordelaise”. Depuis quelques jours, l’application Street Alert connaît une forte hausse des téléchargements dans la ville.

street alert bordeauxLe principe de l’app est très simple : puisqu’il faut compter que sur nous-mêmes pour être protégés, Street Alert met en relation les utilisateurs quand l’un d’entre eux est confronté à une situation de détresse. “Toutes les personnes ayant téléchargée l’application peuvent donc à la fois lancer et recevoir des alertes, aider ou être aidées – que ce soit en intervenant ou en appelant les secours”

“En quelques jours à peine, nous sommes passés d’une cinquantaine d’utilisateurs à plus de 2000 ! Il y a approximativement autant de femmes que d’hommes, selon les statistiques” détaille son créateur auprès de ActuBordeaux. “Aujourd’hui, je compte 57% d’utilisateurs bordelais. C’est certain : ce boom de téléchargements est lié à la hausse des agressions à Bordeaux.”

Bordeaux, “l’anti-Nice” de la sécurité
M. Hurmic se dit “en désaccord total avec le maire de Nice” considérant “l’extension des compétences de la police municipale” que ce dernier vient enfin d’obtenir comme “un engrenage”. Il est également “hostile à son armement”. Résultat, alors qu’un “recrutement d’urgence” dans les rangs de la PM est organisé, la Ville se retrouve face à une pénurie de candidatures. Autre point de désaccord majeur entre le nouvel édile et Christian Estrosi : son désintérêt pour la vidéo-protection. “Je ne serai pas le maire de la multiplication des caméras de vidéo-surveillance”, affirme-t-il encore. Il ne devrait pas faire démonter les équipements déjà existants… mais compte faire établir “un état des lieux précis des résultats obtenus” pour se faire une idée de leur efficacité.
Vous souhaitez partager une information avec la rédaction? Voici comment...
Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Total
10
Share