Dans ce quartier de Nice, on ne veut plus du centre d’aide pour les réfugiés

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
0
Shares
Certains s’offusquaient ce matin «du caractère xénophobe de ce rassemblement», ce que le Cadim a refuté. Capture écran vidéo @MissGasi, montage Rivieractu

Certains habitants du quartier de la Madeleine ont manifesté ce jeudi 26 septembre pour réclamer le déménagement du Forum réfugiés.

Ils étaient une petite centaine de personnes ce jeudi matin devant le Forum réfugiés, boulevard de la Madeleine à Nice, pour répondre à l’appel du Cadim (Comité d’action et de défense des intérêts de la Madeleine).

D’après les riverains, la Plateforme d’Accueil des Demandeurs d’Asile (PADA) amènerait «de l’insécurité» dans le quartier, un «manque d’hygiène», des «troubles à l’ordre public et des squats».

Ce centre a pour vocation d’aider les demandeurs d’asile à obtenir un rendez-vous à la préfecture pour pouvoir y déposer leur demande.

La PADA, géré par l’Office français de l’immigration, fournit également une domiciliation administrative aux demandeurs d’asile qui n’ont pu obtenir d’hébergement stable.

D’après Nice-Matin, Auguste Vérola, conseiller départemental et suppléant d’Eric Ciotti, a recommandé aux différentes parties de «se mettre autour d’une table.»

Étaient également présents à cette manifestation différents militants d’associations humanistes, dont David Nakache de Tous citoyens!, qui étaient venu dialoguer avec les riverains.

Certains s’offusquaient ce matin «du caractère xénophobe de ce rassemblement», ce que le Cadim a refuté.

A la Madeleine, les riverains protestent contre la présence d’un forum pour réfugiés : #LDH #Cimade @DavidNakache en contre poids #Nice06 pic.twitter.com/jYVpuYdiyD

— Stéphanie Gasiglia (@MissGasi) September 26, 2019

Partagez cette info :

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse