Deux SDF morts ont été retrouvés à Colomars, le 30 novembre dernier. Le Procureur adjoint récapitule les infor­ma­tions du Parquet.

Les victimes ont été retrouvées tout près de l'habitation qu'ils squat­taient, il y a quelques jours. 

Les deux corps présen­taient des traces de lésions par arme blanche, l'un d'eux un important trauma­tisme crânien, tel que l'explique le Procureur de la République adjoint ce 5 décembre à la presse. 

Un mandat de recherche avait été émis contre un homme le 2 décembre, pour ces deux homicides. 

C'est hier, dans le Vieux-​Nice, qu'il a été inter­pellé par la police nationale, qui dû ouvrir le feu, comme rapporté dans nos colonnes hier.

Le suspect, d'origine iranienne et détenteur d'un permis de séjour, aurait menacé les agents des forces de l'ordre avec des armes blanches. Après un passage à l'hôpital, il a été placé en garde à vue dans les locaux de la PJ.

Le Parquet rapporte que dans le cadre de son audition, il a bien reconnu avoir eu "une vive alter­cation" avec les deux victimes, "sans intention de les tuer".

Il aurait été blessé d'un coup de barre de fer par l'un des deux SDF. Ce lundi, sa garde à vue a été prolongée.

Mardi, une infor­mation judiciaire sera ouverte du chef d'homicides volon­taires. Les autopsies sont imminentes.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.