Femmes isolées, familles, migrants: la pauvreté s’aggrave encore en Région Sud PACA

Le Secours Catholique a dévoilé ses chiffres sur la pauvreté pour le Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Corse. La demande alimentaire a augmenté, elle concerne aujourd’hui 66% des demandes, contre 50% en 2014, dans un contexte de forte augmentation de la précarité en France.

pollution air Nice

Ne ratez aucune info avec notre newsletter

Une fois par semaine, l'essentiel de l'actu qui vous concerne

SOCIÉTÉ — Des chiffres à faire frémir. 156.500 foyers sont allocataires du RSA (revenu de solidarité active) en Paca, un tiers des personnes accueillies par le Secours Catholique en 2018 perçoivent moins de 200 euros par mois.

“Ces chiffres sont en perpétuelle hausse” déplore l’ONG, alors que la pauvreté augmente fortement au niveau national.

D’après les estimations de l’Insee, 14,7% de la population en France (+ 0,6 point sur un an) aurait un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté en 2018.

Le Secours Catholique a accueilli 42.200 ménages l’année dernière. Dans le Var, la majorité de ceux qui viennent ont entre 25 et 49 ans. On retrouve pour un quart des femmes seules avec enfant(s). Mais aussi de plus en plus de familles (18%).

Dans la région, la part des personnes de nationalité étrangère se rendant dans les accueils de l’association a augmenté de 14 points en quatre ans, passant de 39% en 2014 à 53% en 2018, un total plus élevé qu’au niveau national en raison de la position géographique de la région.

La part d’individus dans l’attente d’un statut (notamment le droit d’asile) a augmenté de 12% entre 2015 et 2018.

Le durcissement des politiques publiques, avec l’allongement du temps d’attente, n’arrange rien. 60% des étrangers accueillis par le Secours Catholique n’ont pas le droit de travailler.

Au niveau national, malgré la promesse d’Emmanuel Macron de “loger tout le monde dignement”, le nombre de morts dans la rue a augmenté de 15% l’année dernière, d’après un rapport du collectif “Les morts de la rue”.

612 personnes sans domicile fixe (SDF) ont perdu la vie dans nos rues rien qu’en 2018.

Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
pollution air Nice

Ne ratez aucune info!

Inscrivez-vous à notre newsletter

Total
0
Share