Perinaldo est située dans la province d'Imperia, en Italie. Cette charmante commune mérite le coup d'œil et reste un lieu de villé­giature idéal pour de belles excursions.

C'est au cœur des Alpes ligures que se dresse Perinaldo, ce petit bourg médiéval à l'écart de l'agitation urbaine. Dressé sur une crête à 572 mètres d'altitude, il offre de nombreuses décou­vertes cultu­relles et populaires. Petit tour d'horizon des choses à y découvrir !

La tête dans les étoiles

C'est un passage incon­tour­nable lorsque l'on se rend à Perinaldo. L'observatoire astro­no­mique G.D. Cassini se trouve dans la mairie. Il attire chaque année les curieux, en proposant des soirées d'observation des étoiles organisées par l'association Stellaria.

Le temps de la visite, on se rend dans la coupole pour suivre les lectures du ciel, on admire la lune, les nébuleuses et les constel­la­tions grâce à des outils de pointe, sous forme d'ateliers. Les galaxies s'offrent à vous en vous dévoilant toute leur beauté céleste. Pour bien s'y retrouver et tout comprendre de ces phéno­mènes, des supports expli­catifs, des photos et des modèles réduits sont à disposition.

Au sous-​sol de la mairie, vous décou­vrirez également le musée qui retrace les vies des astro­nomes locaux : Cassini et Maraldi. Des portraits, des dessins et les résultats de leurs obser­va­tions sont exposés, ainsi que leurs correspondances.

Jardins et autres monuments marqués par l'astronomie

Plusieurs autres sites astro­no­miques jalonnent le village, lui-​même traversé par la "méridienne de Cassini". En parcourant Perinaldo, on découvre une terrasse d'observation offrant une vue panora­mique sur les Alpes ligures, ainsi que sur Apricale et Bajardo, deux villages voisins empreint de l'atmosphère médiévale. Cet endroit se nomme le Jardin des étoiles, où il est courant la nuit de croiser des rêveurs, le nez levé vers le ciel.

Des instru­ments se trouvent sur la terrasse afin de se familia­riser avec la rotation des planètes. Parmi eux, la roue du Nord, un cercle avec un axe fixe indiquant l'étoile polaire. Il y a également un quadrant, instrument de mesure angulaire permettant de noter la distance avec un objet. Grâce à lui, on peut essayer de mesurer le parcours angulaire entre l'étoile polaire et l'astre choisi.

Un autre empla­cement vaut le détour dans le village : le jardin du Soleil. Lui aussi consacré à l'astronomie, il est composé de nombreux cadrans, plus ou moins originaux, permettant de découvrir de façon ludique comment fonctionne le système solaire.

Dans les églises de Perinaldo, on retrouvera la fameuse méridienne, imaginée en 2007. Longue de 20 mètres, elle est la plus grande réalisée en Italie. Rendez-​vous à l'église de la Visitation pour découvrir cette carac­té­ris­tique, marquant le 350e anniver­saire de celle de la basilique San Petronio à Bologne, mise en place par Cassini lui-même.

Des circuits de randonnée entre les villages

Cette paren­thèse cultu­relle effectuée, place aux grandes échappées ! Dans ces paysages de montagne, les fanatiques de randonnée ou de trail se laisseront tenter par une excursion menant de Perinaldo à Apricale. Ce sentier pavé et boisé offre une balade de 7 kilomètres.

Tout autour, d'autres villages sont acces­sibles à pied, comme Dolceaqua, un sublime petit bourg du Val Nervia. Il faut néanmoins compte 16 kilomètres de randonnée pour y accéder depuis Perinaldo, soit plus de 6 heures de marche.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.