“La gauche niçoise est la plus bête de France” tacle l’ex-socialiste Marc Concas (LREM)

L’ancien compagnon de route de Patrick Allemand (PS) explique son ralliement à la liste de droite du maire sortant

pollution air Nice

Ne ratez aucune info avec notre newsletter

Une fois par semaine, l'essentiel de l'actu qui vous concerne

LU DANS LA PRESSE — Marc Concas s’explique. Dans le Libération du jour, l’avocat, jusqu’ici conseiller municipal d’opposition (groupe “Radical et divers gauche”) a rejoint la liste de Christian Estrosi.

Chez nos confrères, il affirme avoir fait le bilan d’une “gauche dans l’incapacité de s’unir et de proposer un projet politique.”

Avant de lancer : “La gauche niçoise est la plus bête de France…”

  1. Test de titre

“Christian Estrosi, c’est une machine de guerre. Il a une équipe de choc. Il vient avec un bilan : j’étais critique sur son premier mandat, je n’ai rien à dire pour le deuxième” a-t-il encore développé.

Ancien socialiste, récemment passé du côté de La République en Marche (LREM), il fait partie, avec Patrick Mottard, des figures de la gauche qui ont rejoint la liste d’ouverture du maire.

Dans une tribune publiée ce dimanche 9 mars dans nos colonnes, le communiste Robert Injey avait parlé de ce ralliement comme de la preuve “d’un effondrement moral” d’une partie de la gauche.

À LIRE AUSSI… “Partis chez Estrosi, Mottard et Concas illustrent un effondrement moral” | Opinion

Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pollution air Nice

Ne ratez aucune info!

Inscrivez-vous à notre newsletter

Total
0
Share