Le gouvernement réfléchit à supprimer l’Observatoire national de la pauvreté

pollution air Nice

Ne ratez aucune info avec notre newsletter

Une fois par semaine, l'essentiel de l'actu qui vous concerne

Le gouvernement réfléchit à supprimer l'Observatoire national de la pauvreté
Photo : Alex Proimos

Quelques jours à peine après la journée mondiale de lutte contre la précarité, on apprend que le gouvernement envisage de supprimer l’Onpes, l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale.

SOCIÉTÉ — 1998-2019 : RIP l’Onpes ?

Le gouvernement réfléchirait à supprimer cet observatoire créé il a plus de vingt ans.

Près de 15% des Français vivent sous le seuil de pauvreté, comment l’expliquer?

Composé de représentants des grandes administrations publiques comme l’Insee, le ministère de l’Economie, les directions statistiques des ministères du Travail et des Affaires sociales, mais aussi de différents chercheurs et d’universitaires spécialistes du domaine en France et en Europe, ainsi que de personnalités de terrain, issues du monde associatif, il travaille sur les questions de pauvreté depuis l’été 1998.

“Casser le thermomètre”?

En France, 9 millions de personnes sont touchées par la précarité.

INTERVIEW. Fouzia Ayoub (PS): «À Nice, on s’attaque trop souvent aux pauvres plutôt qu’à la pauvreté»

Pendant toutes ces années, par la publication de plus de dix rapports, et par la diffusion d’un tableau de bord annuel sur la pauvreté — notamment celle des enfants —, il a permis “d’éclairer le débat public sur la réalité de la pauvreté en France et en Europe” note une tribune publiée dans le journal Libération.

Le gouvernement n’a pas commenté le sujet pour le moment.

Alors que la pauvreté et les inégalités augmentent en France, @gouvernementFR envisage de supprimer l’Observatoire de la pauvreté que j’avais créé avec la Loi de lutte contre les exclusions. Ce n’est pas en cassant le thermomètre qu’on soigne le malade ! https://t.co/2vgtjH2lmR

— Martine Aubry (@MartineAubry) October 23, 2019

Quelques jours après la #JournéeMondialeDuRefusDeLaMisère, menace sur l’Observatoire national de la #pauvreté @onpes

“L’objectif est-il de casser le thermomètre pour ne plus voir le malade?”
@ATDQM partage la crainte des signataires de cette tribune
👇 https://t.co/J9CfYjYWMz

— ATD Quart Monde France (@ATDQM) October 23, 2019

[Source : Libération, l’Humanité]
Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
pollution air Nice

Ne ratez aucune info!

Inscrivez-vous à notre newsletter

Total
0
Share