L'extrême droite française et ses alliés de droite sont en tête des inten­tions de vote aux premier tour des légis­la­tives (35,5%), suivis par le Nouveau Front populaire de gauche (29,5%), le camp d'Emmanuel Macron étant distancé (19,5%), selon un sondage Ipsos.

Dans cette enquête pour quotidien Le Parisien et Radio France publiée samedi à une semaine du premier tour, Les Républicains (LR, droite), qui n'ont pas rejoint l'alliance entre leur président Eric Ciotti et l'extrême droite, arrivent en quatrième position à 7% d'intentions de vote.

Le sondage annonce une forte hausse de la parti­ci­pation par rapport à 2022, où elle s'était élevée à 47,5%, avec 60 à 64% des Français assurant avoir l'intention de se rendre aux urnes.

Selon cette enquête, qui ne fait pas de projection en sièges, les électeurs du Rassemblement National (RN, extrême droite) sont les plus sûrs de leur choix, seulement 13% d'entre eux estimant que leur vote peut encore changer, contre 19% pour la gauche, 29% pour la majorité et 48% pour LR.

Le sondage a été réalisé par internet du 19 au 20 juin 2024 sur un échan­tillon repré­sen­tatif de 2.000 personnes inscrites sur les listes électo­rales. Les marges d'erreur sont comprises entre 0,7 et 2,6 points.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.