Mobilisation massive pour ce 5 décembre: 1.5 million de manifestants, dont 10.000 à Nice (CGT)

33.000 personnes à Toulouse, 25.000 à Marseille, 20.000 à Lyon, Montpellier et Bordeaux: plus de 585.000 personnes ont manifesté dans 107 villes en France contre la réforme des retraites, selon les comptages transmis par la police ou les préfectures. 

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
0
Shares
Plus de 1,5 million de personnes ont défilé jeudi dans le cadre de "plus de 250 manifestations" dans toute la France contre la réforme des retraites. Ici, à Nice — Photo C.A. pour Rivieractu Magazine
Photo C.A. pour Rivieractu

MOUVEMENTS SOCIAUX — Plus de 1,5 million de personnes ont défilé jeudi dans le cadre de «plus de 250 manifestations» dans toute la France contre la réforme des retraites, a affirmé la CGT, qui y voit une «première étape réussie de la mobilisation sociale».

Selon un décompte AFP réalisé à partir de sources policières et préfectorales dans 107 villes, hors Paris, plus de 585.000 personnes ont manifesté jeudi. La CGT a pour sa part revendiqué 250.000 manifestants rien qu’à Paris, 10.000 à Nice.

Le cabinet indépendant Occurrence a dénombré dans la capitale 40.500 manifestants depuis un point de comptage sur le parcours du défilé.

Parmi les mobilisations les plus importantes, les services de police ont dénombré 19.000 personnes à Nantes, 15.000 à Clermont-Ferrand, 12 à 13.000 à Rennes, Lille, Rouen et Grenoble, au moins 10.000 à Tours, Brest, Saint-Etienne, Bayonne et Pau, 9.000 à Strasbourg, Perpignan, Limoges, Saint-Nazaire ou Caen.

À 17h00, la police recensait 87 interpellations et le parquet 57 personnes en garde à vue.

En dépit des incidents, le Premier ministre, Edouard Philippe, a «rendu hommage» aux syndicats, notant que dans «un très grand nombre de villes», les manifestations «se sont bien passées car elles ont été bien organisées».

«C’est une très forte mobilisation dans le public comme dans le privé», s’est réjoui plus tôt Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, dans le carré de tête parisien.

Face au mouvement, le président Emmanuel Macron est «calme et déterminé à mener cette réforme, dans l’écoute et la consultation», a indiqué l’Élysée, précisant que «le Premier ministre s’exprimerait vers le milieu de la semaine prochaine sur l’architecture générale de la réforme».

Plus de 1,5 million de personnes ont défilé jeudi dans le cadre de "plus de 250 manifestations" dans toute la France contre la réforme des retraites. Ici, à Nice — Photo C.A. pour Rivieractu Magazine
Plus de 1,5 million de personnes ont défilé jeudi dans le cadre de «plus de 250 manifestations» dans toute la France contre la réforme des retraites. Ici, à Nice — Photo C.A. pour Rivieractu Magazine

«Il reste des marges de négociation», a assuré la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, précisant que le système prendrait en compte les «situations spécifiques».

À l’origine de la mobilisation, le futur «système universel» de retraites par points, censé remplacer les 42 régimes existants (général, des fonctionnaires, privés, spéciaux, autonomes, complémentaires). L’exécutif promet un système «plus lisible» et «plus juste», quand les opposants craignent une «précarisation» des retraités.

Plusieurs récents sondages ont montré que le mouvement est majoritairement soutenu par les Français.

A la SNCF, la direction prévoit encore 90% de TGV et 70% de TER annulés vendredi.

DANS LE DÉTAIL
Dans les transports, on comptait 90% de TGV et 80% de TER annulés. Le taux de grévistes à la SNCF a atteint 55,6% en moyenne ‑jamais vu depuis 2007- et 85,7% parmi les conducteurs, selon la direction.

Sept des huit raffineries françaises étaient en grève. Air France a annoncé l’annulation de 30% de ses vols intérieurs et 10% de ses moyen-courriers.

Le ministère de l’Éducation a recensé 51,15% d’enseignants grévistes dans le primaire et 42,32% dans le secondaire.

Les fonctionnaires de police ont effectué un service minimum, bloquant certains commissariats.

À EDF, le taux de grévistes atteignait 43,9% selon la direction. La CGT évoquait des pointes à 80% dans certaines centrales nucléaires.

Partagez cette info :

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse