Municipales à Nice : vers une surprise “Viva”?

pollution air Nice

Ne ratez aucune info avec notre newsletter

Une fois par semaine, l'essentiel de l'actu qui vous concerne

La liste de la “gauche radicale” serait tout près d’accéder au second tour, d’après un dernier sondage

MUNICIPALES 2020 — “Viva!” n’a jamais été si près du but.

Plusieurs semaines d’assemblées populaires, de conférences de presse, de marchés arpentés… qui paient enfin. D’après un dernier sondage (tous les résultats en bas de l’article) commandé par nos confrères de Nice-Matin, la liste soutenue par le Parti communiste (PCF), Ensemble!, Génération.s et la France insoumise (LFI) arriverait à 8% des voix si le premier tour se jouait aujourd’hui.

MUNICIPALES 2020 : tous les articles de Rivieractu

La liste concurrente (avec quasiment le même programme municipal), Nice au Coeur, menée par Patrick Allemand est en baisse d’un point par rapport à la précédente étude, à 6%.

Le socialiste, amputé cette fois du soutien des écolos et de la gauche-de-la-gauche ferait le 15 mars un score bien inférieur à celui de 2014, alors de 15,25%.

Pas triomphaliste, le colistier David Nakache (par ailleurs président de l’association humaniste Tous citoyens!) demande à “chacun d’agir en conscience, candidat comme électeurs.”

“La liste ‘Viva!’ est portée par une dynamique positive, elle répond à une réelle attente et à une réelle envie” affirme-t-il.

“Nous appelons tous les citoyens humanistes et écologistes à nous rejoindre, à amplifier ce mouvement et à l’inscrire dans la durée en votant pour nous le 15 mars prochain.”

Des propositions efficaces

Avec ces huit points, “Viva!” est toute proche des dix requis pour disputer un second tour. Et deux points à Nice, ce n’est vraiment pas insurmontable…

Sur un corps électoral de 200.000 personnes, avec une abstention généralement autour de 50%, il manquerait encore à la liste menée par l’avocate Mireille Damiano 2.000 électeurs à convaincre.

Sur les trois semaines qu’il reste, cela semble largement faisable…

Cette dynamique semble saluer les différentes propositions de la formation —créée de toute pièce à l’occasion de cette campagne— qui ont imprimé dans l’opinion, comme par exemple la gratuité pour tous des transports en commun ou son engagement pour atteindre la seuil légal de logements sociaux en ville (relayé par France Bleu).

Efficace et incisive, la tête de liste Mireille Damiano s’était également particulièrement démarquée lors du débat des candidats, en direct de Nice-matin le 17 février dernier, comme nous le soulignions dans cet article.


Les résultats du sondage commandé par Nice-Matin (Ifop)

  • Christian Estrosi (LR, Modem, Mvmt rad. Centristes): 49%
  • Jean-Marc Governatori (EELV, AEI, Gén. écologie, Cap21): 14%
  • Philippe Vardon (Rassemblement national, Droite pop.): 13%
  • Mireille Damiano (LFI, PCF, Gén.s, Ensemble!): 8%
  • Benoit Kandel (DVD: CNIP, DLF): 6%
  • Patrick Allemand (PS): 6%
  • Christian Razeau (Animalistes, candidature fusionnée avec Governatori): 2.5%
  • Valéry Sohm (UPR): 1.5%
Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pollution air Nice

Ne ratez aucune info!

Inscrivez-vous à notre newsletter

Total
0
Share