Nice a maintenant son “école Simone Veil”

Le groupe scolaire des Baumettes a adopté le nom de l’ancienne ministre de la Santé, notamment à l’initiative de la loi dépénalisant le recours à l’interruption volontaire de grossesse (IVG).
Simone Veil Jaccuse Nice
La niçoise Simone Veil, combattante du Droit des Femmes, inspiration affichée de Jaccuse, ici en 1979. Photo : Claude Truong Ngoc

pollution air Nice

Ne ratez aucune info avec notre newsletter

Une fois par semaine, l'essentiel de l'actu qui vous concerne

NICE — Le conseil municipal de Nice et le conseil d’école ont adopté à l’unanimité en octobre 2019 ce nouveau nom afin de transmettre aux écoliers niçois “toutes les valeurs d’humanité, de partage et de tolérance d’une des femmes les plus illustres du XXe siècle”. Son portrait a été graphé sur l’un des murs de la cour d’école par l’artiste Otom.

Ce mardi matin, le groupe scolaire du 24-26 rue Dante à Nice, a ainsi été rebaptisé “Simone-Veil – Baumettes”, au coeur d’un quartier où la “grande dame” a vécu dans son enfance.

Dans la cour intérieure, les enfants ont réalisé une exposition en son honneur. Simone Veil est née à Nice en 1927, a été déportée au camp d’Auschwitz en 1944, avant de devenir bien des années plus tard ministre de la Santé du président Valéry Giscard d’Estaing.

Son texte sur l’IVG, qui sera ensuite couramment désigné comme la “loi Veil”, a fait d’elle une icône de la lutte contre la discrimination des femmes en France.

Dans cette vie romanesque, elle a également occupé une place importante dans la construction européenne.

Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
pollution air Nice

Ne ratez aucune info!

Inscrivez-vous à notre newsletter

Total
0
Share