Fusillades à Nice : Dans la cité des Moulins, des coups de feu tirés et des barricades dressées

Police Fusillade Moulins Nice
Photo : Nice-Presse

pollution air Nice

Ne ratez aucune info avec notre newsletter

Une fois par semaine, l'essentiel de l'actu qui vous concerne

Des coups de feu ont été entendus ce vendredi matin dans le quartier sensible des Moulins, à l’ouest de Nice, classé Zone de sécurité prioritaire. La police a bouclé le quartier.

FAITS DE SOCIÉTÉ — Jamais deux sans trois!

Après deux fusillades aux Liserons la semaine dernière (jeudi et dimanche soir), la cité des Moulins a elle aussi été le théâtre de coups de feu, ce vendredi 19 juin au matin.

Les forces de l’ordre ont bouclé le quartier peu après 9h30 dans ce quartier précaire classé Zone de sécurité prioritaire (ZSP). Un important dispositif policier a été déployé.

Il n’y aurait pas eu de blessés, ni de suspects identifiés. Le brigade criminelle est chargée de l’enquête.

Barricades

À la mi-journée, Christian Estrosi a réagi : “Le confinement a profondément bouleversé l’organisation et le mode de vie des délinquants. Je demande à l’Etat de mettre des moyens conséquents pour sécuriser les zones de sécurité prioritaires.”

Comme le rapportent nos confrères de Nice-Matin ce samedi, “l’édification de barricades, dans l’après-midi, ne manquait pas d’inquiéter les forces de l’ordre…”

La semaine dernière aux Liserons, un autre quartier sensible de Nice, deux fusillades ont éclaté, sur fond de trafic de drogues et d’“affrontements communautaires”.

EN RAPPORT > Fusillades à Nice : “On se prépare à une guerre des gangs terrible”

Après l’avoir réclamé au ministère de l’Intérieur, le maire de Nice a obtenu l’envoi sur place d’une compagnie de CRS pour sécuriser la zone et filtrer les entrées et sorties.

Un hélicoptère surveille la cité depuis quelques jours.


Pour Philippe Vardon, un “quartier symbole de l’échec d’Estrosi”


Pour le candidat du Rassemblement national et de la Droite populaire aux municipales, il est temps de rompre avec une “politique des petits arrangements, pour ramener l’ordre et la sécurité dans toute notre ville.”

En 2008, “Christian Estrosi, à peine élu maire de Nice (…) promettant ‘Je vais terroriser les voyous’. Le voici 12 ans plus tard, non seulement il n’a terrorisé personne mais en plus la situation n’a fait qu’empirer et il se retrouve une fois de plus à réclamer au Préfet des renforts policiers. Il avait voulu faire des Moulins un symbole de sa mandature, le quartier est devenu le symbole de son échec” accuse M. Vardon.

Avant de conclure : “Les tours sont tombées, les cages d’escalier et les façades ont été refaites, on a ramené des commerces dans le quartier, Christian Estrosi a même enrôlé un chef de file de la cité sur sa liste. Et ? Et jamais les tensions n’y ont été aussi fortes.”

Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
pollution air Nice

Ne ratez aucune info!

Inscrivez-vous à notre newsletter

Total
219
Share