Nice : «Estrosi voulait terroriser les voyous, nous en sommes très loin» dénonce Vardon (RN)

Estrosi Vardon
Photos : DR / Montage Nice-Presse

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
0
Shares

Deux policiers nationaux ont été blessés ce week-end lors d’une interpellation dans le quartier précaire des Moulins

POLITIQUE — La police une nouvelle fois caillassée à Nice. Vendredi soir, vers 19 heures avenue Martin- Luther-King dans le quartier des Moulins à Nice, une patrouille a tenté d’interpeller un jeune homme sans casque qui effectuait un «rodéo» à moto, comme le rapportent nos confrères de Nice-Matin. Les agents ont été pris à partie, et ont dû reculer.

Deux policiers ont été blessés, leur voiture est hors d’usage.

Un suspect a été arrêté et placé en garde à vue avant d’être remis en liberté, «faute d’éléments suffisants», selon le procureur de la République.

Le maire de Nice Christian Estrosi a tenu à «condamner ces actes odieux commis à l’encontre de nos policiers», tout en témoignant son «soutien» à la Police nationale. «Les sanctions doivent être exemplaires» a‑t-il ajouté.

La Rassemblement national et Marine Le Pen ont rapidement relayé les images de l’incident sur les réseaux sociaux. «Doit-on s’habituer à ces scènes, qui ne suscitent aucune réaction des pouvoirs publics ni aucun commentaire médiatique? Ce n’est pas à la police et aux honnêtes gens de reculer : c’est aux voyous de baisser les yeux!» a notamment réagi la présidente du parti frontiste.

Philippe Vardon, conseiller régional RN de la Région Sud et candidat à la municipale niçoise s’en est pris au bilan du maire dans un communiqué envoyé à la presse ce week-end.

« “Je vais terroriser les voyous dans la ville et c’est important de le dire ici”, déclarait au cœur des Moulins Christian Estrosi, martial, le 27 mars 2008. Nous en sommes donc très très loin» tacle-t-il dans un premier temps.

«De contorsions en soumissions, la municipalité Estrosi aura tout fait pour tenter d’acheter la paix sociale aux Moulins. Pour quel résultat? Non seulement les voyous n’ont pas été terrorisés, mais la situation n’a fait qu’empirer et nous en avons eu de nombreuses illustrations tout au long de ces deux mois de confinement!» a continué de dénoncer l’élu RN.

Avant de conclure : «Je connais ce quartier : j’y ai grandi. Ce dont il a impérieusement besoin, c’est d’ordre et de fermeté. Nous le devons aux habitants honnêtes qui subissent la loi des caïds et se sentent abandonnés.»

Partagez cette info :

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse