Nice: Fortement réclamé par les “gilets jaunes” depuis 2018, le RN promet un référendum d’initiative citoyenne (RIC)

“La démocratie locale, ça ne peut pas être que tous les 6 ans”

MUNICIPALES 2020 — Message reçu, pourrait-on dire. Le candidat du Rassemblement national à Nice assure que s’il atteignait la mairie à l’issue de l’élection, il mettrait en place un “référendum d’initiative citoyenne local”.

Il s’agit de l’une des revendications phares des “gilets jaunes” depuis l’automne 2018.

À LIRE AUSSI… Nice : Philippe Vardon (RN) compte sur l’insécurité pour faire “tomber le système Estrosi”

Ce RIC à la sauce niçoise “pourrait être déclenché à partir de la signature de 10% des électeurs”, a expliqué Philippe Vardon à l’occasion de sa dernière Convention municipale, le jeudi 23 janvier.

DR

Le processus généralement proposé est un dispositif de démocratie directe qui permet aux citoyens réunissant un nombre de signatures fixé par la loi de saisir la population par référendum, sans passer par l’exécutif (local, ici).

À LIRE AUSSI… Philippe Vardon (RN): “Le trafic de drogue est hors de contrôle dans de nombreux quartiers de Nice, même le Parti socialiste le dit!”

Plusieurs pays l’ont adopté, comme la Suisse, l’Italie, la Slovénie et l’Uruguay.

D’après M. Vardon, “la démocratie locale, ça ne peut pas être que tous les 6 ans”, prenant notamment l’exemple du projet de destruction d’Acropolis et du Théâtre National qui serait “massivement rejeté par les Niçois, si on leur demandait leur avis” d’après lui.

Vous souhaitez partager une information avec la rédaction? Voici comment...
Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Total
0
Share