Les foyers vont être encore davantage soutenus dans les travaux de rénovation de leur logement, pour faire face à la flambée des prix de l'énergie.

Christian Estrosi l'évoquait dans Nice-​Presse fin septembre : les habitants de la Métropole Nice Côte d'Azur vont bénéficier d'un accom­pa­gnement renforcé face à la crise de l'énergie.

Relire aussi : Chèque énergie, chèque mobilité… Ce à quoi vous avez droit à Nice

Dans le détail, pour la réali­sation d’un audit de votre instal­lation, l’aide aux ménages est financée à 100% dans la limite de 1.500 euros pour une maison indivi­duelle et 5.000 euros pour une copropriété.

Au sujet du rempla­cement des chaudières au fuel au profit de pompes à chaleur, le coup de pouce est porté à 6.000 euros, contre 4.000 auparavant. Il est bonifié à 10.000 euros pour les solutions géothermiques.

Un nouveau dispo­sitif est créé pour ceux qui engagent des travaux de rénovation, s’élevant à 20% des fourni­tures de rénovation et à 30% "dans le cas de l’utilisation de matériaux biosourcés", dans la limite des 50 premiers dossiers éligibles et pour un montant maximum de 4.000 euros.

Jeudi 6 octobre, les élus métro­po­li­tains ont également validé le plan de sobriété de la collec­tivité, qui entend faire diminuer de 10% les consom­ma­tions du terri­toire, "sans perte d’activité et d’emploi ni porter atteinte aux activités sportives, cultu­relles, touris­tiques et à la conti­nuité des services publics".

L'éclairage nocturne des bâtiments sera coupé plus tôt dès la fin du mois d'octobre, une partie des fonction­naires de la Métropole seront placés en télétravail et la surface des locaux adminis­tratif réduite de 18.000 mètres carrés sur trois ans. 

Par ailleurs, la part du renou­ve­lable dans le mix de NCA devrait grimper de 11 à 18% d'ici 2026.

Pratique

Guichet métro­po­litain de la rénovation énergétique

04 97 13 39 44

Le site à consulter : renovation.​energetique@​nicecotedazur.​org

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.