Actualités

Au terme d'une non-​campagne à rallonge, les Niçois ont donné les clés de la mairie à Christian Estrosi pour un troisième mandat. Promettant de mettre en oeuvre le programme proposé avant la crise sanitaire, il devra, dans les semaines qui arrivent, affronter les consé­quences écono­miques et sociales de cette dernière. Avec une opposition RN "à l'offensive" et des écolos "actifs et constructifs"

Après le premier tour des élections munici­pales le 15 mars dernier, il reste trois candidats à la mairie de Nice : le maire sortant (LR), Philippe Vardon (RN-​Droite Pop) et Jean-​Marc Governatori (AEI-​EELV). Arrivé largement en tête avec 47.6% des voix, Christian Estrosi semble promis à un troisième mandat. Jeunesse, culture, sécurité… Ce mardi 23 juin, au soir d'une journée consacrée à la relance écono­mique de la ville et au déclen­chement du plan canicule, le maire de Nice a reçu "Nice-​Presse" pour l'un des rares entre­tiens qu'il accorde aux médias à quelques jours du second tour, dimanche 28 juin.