« Pas loin d’un attentat »: coups de feu contre la permanence d’un candidat LR, pas de blessé

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
0
Shares
«Cela ne fait que renforcer ma détermination» assure M. Benakcha. / Photo DR

La vitrine de la permanence de Malik Benakcha (LR), candidat aux municipales à Blois, a été visée par 42 coups de feu dans la nuit de samedi à dimanche.

FAITS DIVERS — «Il n’y a pas eu de blessés et je pense que ce n’était pas l’intention, mais on a retrouvé des bouts de verre jusqu’au fond de notre local de campagne». Malik Benakcha, 30 ans, entrepreneur et candidat Les Républicains (LR) investi pour les prochaines élections municipales à Blois, a retrouvé dans le week-end son portrait cerclé d’impacts.

Une enquête de police a été ouverte. Quarante-deux cartouches ont été comptabilisées, rapporte Le Monde.

«Des actes barbares»

Dimanche, le maire socialiste de la ville, Marc Gricourt, candidat pour un troisième mandat, a condamné des «actes de dégradation». Le communiqué, jugé pas assez ferme, a été retiré (avant d’être remplacé par un second texte, plus assuré).

«Ce n’était pas un simple graffiti tout de même ! J’ai failli répondre que ce n’était pas loin d’être un attentat», a réagi l’un des sept bénévoles de la permanence LR présents lundi midi auprès du Monde.

Dans un Tweet, la fédération PS du Loir-et-Cher a «condamné des actes barbares» et a apporté à M. Benakcha son «soutien républicain». «La politique ici, c’est toujours un peu électrique» témoigne un commerçant visiblement peu avare d’euphémismes, toujours auprès du journal du soir.

A la fin de l’été, des tags avaient été découverts sur la permanence du Parti socialiste à Blois.

Depuis, le candidat a voulu montrer qu’il n’est pas intimidé : «Cela ne fait que renforcer ma détermination» assure M. Benakcha. «Il faut faire de Blois une ville en ordre».

Partagez cette info :

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse