La police doit-elle ouvrir le feu sur les délinquants? Vos réactions après les déclarations d’Éric Ciotti

ciotti tirer racaille
Nice-Presse

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
207
Shares

La rédaction de «Nice Presse» a lu tous vos commentaires sur notre page Facebook concernant les déclarations d’Éric Ciotti sur l’attaque de Champigny. Voici ce que l’on peut en retenir.

Le contexte

Dans la nuit de samedi à dimanche, une quarantaine de personnes ont assiégé le commissariat de Champigny (Val-de-Marne) et tenté, sans succès, d’y pénétrer. Lors de ce raid, des tirs de mortier ont été lancés contre l’immeuble et des poubelles incendiées, dans un quartier dit de «reconquête républicaine». Une enquête a été ouverte.

Les faits

«En cas d’attaque aussi barbare et violente comme celle de Champigny il faut que la police puisse tirer. La racaille doit être éradiquée quoi qu’il en coûte !» a tweeté le député des Alpes-Maritimes Éric Ciotti hier soir.

«La police doit tirer pour éradiquer la racaille»: La sortie choc d’Éric Ciotti après l’attaque de Champigny

«L’attaque cette nuit du commissariat de Champigny est un énième électrochoc. La force doit être mise au service du droit. Je réclame un couvre-feu garanti par l’armée. Il faut reconquérir les quartiers, quoi qu’il en coûte !» a‑t-il ajouté.

Vos réactions

Pour réagir à l’actualité et échanger avec nos journalistes, rejoignez notre groupe Facebook dédié : Nous, les Niçois!

Ceux qui sont fans de l’idée

Ceux qui ne sont pas contre mais qui n’y croient pas

Ceux qui se souviennent des suppressions de postes dans la police sous Sarkozy

Ceux qui rappellent l’illégalité de l’idée et l’État de droit

Partagez cette info :

Total
207
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse