La prise de contrôle d’Iskandar Safa (“Valeurs actuelles”) sur le groupe Azur TV examinée par le CSA

iskandar safa azur tv

pollution air Nice

Ne ratez aucune info avec notre newsletter

Une fois par semaine, l'essentiel de l'actu qui vous concerne

Les Sages examinent en ce moment la demande de “prise de contrôle” d’Iskandar Safa sur le groupe audiovisuel méditerranéen. Les trois chaînes (Azur TV, Provence Azur et Var Azur) poursuivent leur développement, avec de nouveaux moyens.

ÉCONOMIE – MÉDIAS — Les choses se précisent pour le groupe. En juillet 2019, l’homme d’affaires franco-libanais Iskandar Safa faisait l’acquisition de 39% du capital d’Azur TV, chaînes de télévision locales privées sur le territoire Menton-Marseille.

Jeudi 16 septembre, le Conseil supérieur de l’audiovisuel a commencé à instruire la demande d’agrément de la prise de contrôle du groupe par sa holding, Pidevmédias. Le CSA se donne encore plusieurs semaines pour examiner le dossier et rendre sa décision. D’autres réunions entre les Sages sont prévues.

M. Safa est déjà l’actionnaire possédant le plus de parts dans le groupe. Le président Hervé Raynaud (depuis la fondation, en 2013) est toujours en poste, et possède environ 15% des parts.

Pour rappel, au 16 décembre 2019 :

Le directeur de la chaîne Éric Revel (ex-TF1, France Bleu), choisi par le nouvel actionnaire, est déjà le dirigeant officiel de plusieurs entités liées au groupe : il est ainsi le président de Provence Azur Productions, de Azur TV Publicité, etc.

Depuis son arrivée au capital, M. Safa a déjà significativement investi dans le groupe audiovisuel niçois, dont les locaux ont été installés dans un immeuble flambant neuf de Mandelieu-la-Napoule. Un nouveau plateau de télévision a également été livré.

D’après une source interne à Pidevmédias, de nouveaux investissements sont prévus à court terme, notamment au niveau des effectifs.

D’après nos informations, développées dans cet article en août dernier, l’homme d’affaires ambitionne de lancer un média numérique dans le Sud pour concurrence Nice-Matin, comme nous le confirme une source interne à sa holding. Les synergies éventuelles avec Azur TV ne sont pas encore clairement établies, nous explique-t-on ce mardi 22 septembre.

À LIRE AUSSI : Iskandar Safa (“Valeurs actuelles”) pourrait concurrencer “Nice-Matin” en lançant un nouveau média

Dans son offre de rachat du groupe Nice-Matin (qui s’est heurtée à celle de Xavier Niel en 2019), des “rapprochements” entre les titres existants et le magazine conservateur “Valeurs actuelles” étaient de mise — un journal qui fait également partie de Pidevmédias (ex-Privinvest Médias).

Des synergies pourraient s’opérer sans difficulté entre le groupe Azur et V-A, l’état-major de la holding étant proche de celui du magazine : Erik Monjalous-Irilarry est le président du directoire de Valmonde (qui englobe VA) et PDG du Pidevmédias, Charles Villeneuve (ex-TF1, frère du sénateur azuréen Henri Leroy) est membre du conseil de surveillance de l’un, vice-président de l’autre.

Les antennes d’Azur TV n’ont donc pas fini de se développer.

À LIRE AUSSI : Fortes audiences pour la chaîne info Azur TV

DOSSIER : Toute l’actualité du groupe Azur TV

Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

pollution air Nice

Ne ratez aucune info!

Inscrivez-vous à notre newsletter

Total
1
Share