Les respon­sables du festival d'Avignon ont réitéré leur appel à "faire barrage à l'extrême droite" lors d'une confé­rence de presse lundi dans la Cour d'honneur du Palais des papes, l'ouverture du festival et le premier tour des légis­la­tives se tenant le week-​end prochain.

"Il y a deux façons qui nous sont dispo­nibles pour défendre la démocratie pendant les prochains jours : une c'est évidemment parti­ciper aux élections, l'autre c'est de remplir" les places du festival d'Avignon, a assuré son directeur, le Portugais Tiago Rodrigues.

Fils d'un journa­liste forcé de quitter son pays dans les années 1960 "pour échapper à la persé­cution de la dictature fasciste" de Salazar à l'époque, il a tenu à rappeler que les valeurs du festival d'Avignon étaient celles "d'un festival démocra­tique, populaire, républicain, écolo­giste, féministe, antira­ciste", ce qui l'amène à porter "cet appel contre l'extrême droite", comme il l'avait déjà fait vendredi.

À LIRE AUSSI : Législatives : le dernier sondage sur le RN, le Front populaire et le camp d'Emmanuel Macron

"Plus que jamais, montrons que nous avons besoin de cette culture qui est notre plus grande richesse (…), qui nous permet d'aborder la complexité du monde et la diversité", a martelé la prési­dente du conseil d' adminis­tration du festival, Françoise Nyssen.

Pour M. Rodrigues, ces élections et "la poten­tielle arrivée de l'extrême droite" au pouvoir ont aussi pour enjeu la remise en question "d'un régime d'intermittence qui inspire des artistes et des techni­ciens de toute l'Europe et de tout le monde", régime sans lequel "il n'est juste pas possible de mettre en place" le festival d’Avignon.

"Il ne me semble pas avoir entendu beaucoup de paroles de défense de l'intermittence de la part du Rassemblement national, voire avoir bien entendu le contraire", a renchéri l'un des deux co-​présidents du festival off, Laurent Domingos.

Le Festival In démarre samedi et se tiendra jusqu'au 21 juillet. Le Off commencera le 3 juillet, jusqu'à la même date. A l'appel de l'intersyndicale de la branche culture, "une manifes­tation contre l'extrême droite" aura lieu samedi à Avignon, en marge de l'ouverture du festival, à la veille du premier tour des élections législatives.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.