Renaud Muselier : «Le Président n’a répondu qu’à la moitié des problématiques»

Renaud Muselier Région Sud
Photo : DR

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
0
Shares

CRISE SANITAIRE — «Le Président de la République a montré aux Français qu’il existe un cap, une perspective claire» a réagi Renaud Muselier, président de la Région Sud, au discours d’Emmanuel Macron sur la stratégie nationale de lutte contre le nouveau coronavirus, diffusé à la télévision hier soir.
«Ces mesures ne peuvent pas être prises du jour au lendemain : elles doivent naturellement être accompagnées d’un dispositif sanitaire adapté. Il a ainsi annoncé le déploiement d’une vaste campagne de dépistage pour les publics les plus menacés, mais aussi la remise à chaque Français d’un masque grand public partout sur le territoire» a‑t-il relevé.

«Cette stratégie sanitaire nouvelle, applicable dès le 11 mai, paraît adaptée à un déconfinement progressif : encore faut-il en avoir les moyens partout dans le pays !»

En réaction, le président du conseil régional a fixé un objectif : «La France doit donc continuer, avec l’appui de ses entreprises, et de ses collectivités territoriales, de se munir d’un maximum de stock de tests comme de masques. C’est une exigence essentielle à laquelle la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur apportera tout son concours, comme elle le fait depuis le début de la crise.»
À ce propos, Renaud Muselier a regretté que «le Président de la République (n’ait) répondu qu’à la moitié des enjeux : pas de traitement identifié malgré la rencontre avec le Professeur Raoult, alors que la visibilité sur le stock et l’approvisionnement en masques et en tests reste flou.»
Avant d’ajouter : «Je regrette que le Président de la République n’ait pas totalement et concrètement répondu à tous les enjeux sanitaires de cette crise.»

Partagez cette info :

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse