Renaud Muselier, président de la Région Sud PACA, pressenti pour Matignon

Renaud Muselier Matignon
Photo : DR/Dominio Publico/Montage Rivieractu

pollution air Nice

Ne ratez aucune info avec notre newsletter

Une fois par semaine, l'essentiel de l'actu qui vous concerne

Parmi ceux d’autres figures de la droite, le nom du docteur Renaud Muselier est envisagé depuis quelques jours pour incarner l’équipe gouvernementale de “l’après 11 mai”

INDISCRET POLITIQUE — Édouard Philippe de plus en plus sur la sellette. Les vifs différends s’accumulent depuis plusieurs jours entre le Premier ministre et Emmanuel Macron. Il suffit que l’hôte de Matignon parle de déconfinement région par région pour que le président enterre l’idée devant les élus locaux.

Les parlementaires réclament un délai entre la présentation de la stratégie de sortie du confinement et le vote? Macron se range derrière le refus de Philippe… tout en assurant devant des journalistes qu’il était plutôt de l’avis de l’opposition (et d’une partie de la majorité).

La position, semble-t-il fragile, du Premier ministre aiguise les appétits jusque dans son propre gouvernement.

Voilà des semaines que le ministre de l’Économie Bruno Le Maire ne cache plus ses envies de Matignon… Plus discrets, Le Drian (Défense) et Blanquer (Éducation) seraient également sur les rangs, d’après plusieurs indiscrets.

Mais pour incarner “l’après” crise sanitaire, l’Élysée voudrait une personnalité nouvelle, certainement au centre-droit, pour mener une nouvelle équipe gouvernementale, composée de membre de bords politiques différents.

Muselier, candidat idéal

Traînent ainsi dans les couloirs des ministères et de la présidence depuis quelques jours plusieurs options autour de figures LR, particulièrement médiatiques et impliquées dans cette crise sanitaire.

Sont ainsi chuchotés avec insistance les noms de Valérie Pécresse (présidente du conseil régional d’Île-de-France, au Budget sous Sarkozy), de Hervé Morin (président du conseil régional de Normandie, ancien ministre de la Défense) et du président de notre conseil régional, le docteur Renaud Muselier.

Apprécié dans ses terres, consensuel, très investi ces dernières semaines pour la gestion de la pandémie, proche du Macron-compatible Christian Estrosi… le patron de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur ferait figure de candidat idéal.

Son CV, fourni, solide et hétéroclite, jouerait également en sa faveur pour prendre la main dans une période marquée par une nouvelle crise économique, et un climat de défiance entre les Français et leurs gouvernants : l’homme a été député européen, premier adjoint à la mairie de Marseille, député à l’Assemblée ou encore Secrétaire d’État aux Affaires étrangères sous Chirac.

Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
pollution air Nice

Ne ratez aucune info!

Inscrivez-vous à notre newsletter

Total
0
Share