Second tour des municipales : le grand n’importe quoi du gouvernement

Édouard Philippe
Photo : Jacques Paquier

pollution air Nice

Ne ratez aucune info avec notre newsletter

Une fois par semaine, l'essentiel de l'actu qui vous concerne

Chaque jour charrie une nouvelle date pour le second tour des municipales: le mois prochain, octobre, en 2021… Comme si le scrutin n’avait pas vraiment d’importance.

CRISE SANITAIRE — Vous n’avez aucune idée de quand est-ce que vous pourrez voter pour le second tour des municipales dans votre commune? Cela tombe bien, le gouvernement non plus!

On n’avait déjà pas franchement compris, le 15 mars dernier, la logique d’organiser un premier tour au lendemain de la fermeture de “tous les lieux non essentiels”, au coeur de la pandémie de Covid-19. Résultat, une abstention record et une vaste incompréhension chez beaucoup de Français. L’exécutif avait pointé l’absence de consensus politique pour ajourner le vote.

Dans la foulée, le second tour avait été reporté en catastrophe après l’entrée en vigueur du confinement. Et depuis, c’est le flou artistique.

Le 19 avril dernier, comme nous vous le rapportions dans cet article, la ministre de la Cohésion des territoires affirmait sur France 3 que “le réalisme conduit” à ce que le second tour des élections municipales ait lieu “sûrement après l’été.”

“Vous avez vu que l’AMF [Association des maires de France] demande à ce que ça soit fin septembre, alors je ne sais pas si ça sera fin septembre ou octobre mais en tout cas (…) ce sera sûrement après l’été”, avait-t-elle précisé.

“Purger” l’élection au plus vite

Le 4 mai, on apprenait (voir notre papier) qu’un projet de loi prévoyait de réorganiser les deux tours des élections municipales les 27 septembre et 4 octobre prochains, pour les 5.000 communes n’ayant pas élu un conseil municipal au complet le 15 mars.

Il était même question, fut un temps, de les repousser en 2021, avec les régionales et les départementales!

Et hop, revirement ce mercredi 13 mai. D’après “Le Parisien”, Edouard Philippe va saisir aujourd’hui le conseil scientifique pour lui demander un rapport sur l’organisation du scrutin. Avec l’intention de fixer le nouveau vote en juin.

D’après une personnalité politique de la majorité citée par nos confrères, “Emmanuel Macron a tranché. Si les conditions sanitaires le permettent, il veut désormais purger cette histoire de municipales au plus vite”.

“Si on est capable d’ouvrir les écoles, les collèges, les lycées, les commerces, je ne vois pas au nom de quoi le deuxième tour ne pourrait pas se tenir en juin à condition que les conditions sanitaires le permettent”, avait déclaré Christian Jacob, président du groupe LR à l’Assemble nationale, lundi matin sur France Inter.

Le feuilleton continue…

Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
pollution air Nice

Ne ratez aucune info!

Inscrivez-vous à notre newsletter

Total
0
Share