Eric Ciotti Edouard Philippe

“Trahison”: “Édouard Philippe finira dans les oubliettes de l’Histoire” tacle Éric Ciotti (LR)

En mai 2017, en quittant les Républicains pour rejoindre Emmanuel Macron et Matignon, Edouard Philippe s’est mis une grande partie de son ancien camp politique à dos. Trois ans après, la plaie est toujours ouverte, notamment chez Eric Ciotti.

POLITIQUE — Il s’est fait des ennemis à vie. Celui dont la cote de popularité dépasse celle du président de la République Emmanuel Macron n’en a pas moins été attaqué à plusieurs reprises ces derniers jours par ses anciens collègues LR.

Son départ des Républicains pour le camp des Marcheurs (même s’il n’a jamais adhéré à LREM) ne passe toujours pas auprès de certains acteurs politiques.

“Je pars d’un principe : qui a trahi, trahira” a lancé Pierre-Henri Dumont, secrétaire général adjoint de LR, dans “Le Parisien” ce dimanche 17 mai 2020.

Le député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti enfonce le clou : “Sa trahison a trompé nos électeurs et nous a coûté une centaine de députés. Les gens l’associent à Macron, ce qui scelle son destin.”

“Il finira dans les oubliettes de l’Histoire” ajoute-t-il

Antoine Rufenacht, ancien maire du Havre qui était proche d’Edouard Philippe, ne semble pas avoir digéré son départ non plus.

Vendredi 15 mai 2020, dans “Le Figaro Magazine”, un proche des deux prévenait : “Antoine garde une amertume à ce sujet. Il aurait fallu qu’Edouard lui raconte de temps en temps autour d’un café ce qu’il vivait à Paris pour qu’elle se dissipe, mais il ne l’a jamais fait.”

Vous souhaitez partager une information avec la rédaction? Voici comment...
Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Total
0
Share