“Une balle dans la tête”: Ciotti prend la défense de Pascal Praud, menacé de mort dans un clip de rap

Le traitement de l’islam par les journalistes mériterait “le canon au fond de la bouche” pour le rappeur Sneazzy

FRANCE — “Ces prêcheurs de haine doivent être lourdement condamnés” a martelé Éric Ciotti ce week-end sur les réseaux sociaux, à propos du dernier titre des rappeurs Nekfeu et Sneazzy, “Zéro détail”.

Dans ce dernier, Sneazzy lance ainsi : “Les hommes en bleu sèment la terreur, n’ont aucun cœur comme collabo / Les journalistes salissent l’islam, sont amateurs comme Pascal Praud / Ça mérite une balle dans le cervelet, le canon au fond de la bouche” tandis que l’on peut entendre Nekfeu lancer un “salope” lorsque le nom de l’animateur de CNews est prononcé.

Le député LR des Alpes-Maritimes Éric Ciotti a donc apporté son soutien ce samedi 7 mars au journaliste.

“Soutien à Pascal Praud menacé de mort par ces prêcheurs de haine qui doivent être lourdement condamnés” a-t-il écrit sur Twitter, appelant au retrait du clip et de la chanson des plateformes.

Dans un second tweet, M. Ciotti a comparé Pascal Praud à la journaliste critique de l’islam Zineb el Rhazoui et à Mila, cette adolescente menacée de mort en janvier pour avoir critiqué la religion sur Instagram.

Snap homophobe de Koba LaD: mais pourquoi les médias sont-ils plus sévères avec le rappeur qu’avec Mila?

“Cinq ans après l’attentat contre Charlie Hebdo, des journalistes et citoyens, Pascal Praud, Zineb el Rhazoui ou Mila sont menacés de mort par des agents de la haine car ils seraient critiques de l’islam.”

“Je refuse l’amnésie et le laxisme, défendons notre identité et nos libertés!”, écrit Éric Ciotti.

Droit de critiquer les religions: la France coupée en deux, selon un sondage

Le rappeur Nekfeu avait déjà fait polémique en novembre 2013 pour un vers prononcé dans la chanson accompagnant la sortie du film “La Marche” : “Quel est le vrai danger? Le taylorisme ou le terrorisme? Les miens se lèvent tôt / J’ai vu mes potos taffer / Je réclame un autodafé pour ces chiens de Charlie Hebdo”, chantait-il.

Après l’attentat contre le journal satirique, le chanteur avait présenté ses regrets.

Vous souhaitez partager une information avec la rédaction? Voici comment...
Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Total
0
Share