Dans la cinquième circons­cription des Alpes-​Maritimes, Christelle d’Intorni, députée sortante encartée LR et soutenue par le RN, est ce soir réélue au premier tour, avec plus de 50% des voix.

C’est le maire de Nice lui-​même qui l’a annoncé dimanche en fin de soirée : un recours juridique sera déposé dans ce secteur comprenant Nice Ouest et les vallées.

En cause, dit Christian Estrosi, une infraction au code électoral. Un candidat, Patrice Benoit, s’étant présenté avec l’étiquette "majorité prési­den­tielle" sans avoir été investi par l’un des partis de la coalition Ensemble.

D’après l’édile proche d’Edouard Philippe, cette confusion aurait coûté sa place au second tour à Gaël Nofri (Horizons), adjoint au maire lui-​même candidat. Un recours sera déposé avec l’espoir que l’élection soit rejouée prochai­nement. "Ce scrutin est loin d’être tranché" a-​t-​il encore fait valoir.

À LIRE AUSSI : Provence-​Alpes-​Côte d’Azur : "rien n’est joué" dit Renaud Muselier, voici ses consignes de second tour

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.