Notre parte­naire BFM Nice Côte d’Azur indique qu’il n’y a pas de blessé.

Des tirs de mortier ont été dirigés contre un équipage mercredi soir, quelques heures à peine après une vaste opération de police, menée en présence du préfet des Alpes-​Maritimes et du maire de Nice.

Des dizaines de détona­tions auraient été entendues, vers 23h15, au niveau de la place des Amaryllis. Un policier y avait déjà été blessé à la tête par un jet de projectile cette semaine, comme vous l’annonçait Nice-​Presse.

Cette nuit, les agents ont riposté avec des grenades lacry­mo­gènes. Aucun suspect n’a encore été arrêté. 13 personnes avaient été inter­pellées lors de l’action de mercredi après-midi. 

D’après nos infor­ma­tions, un ado de 16 ans avait été poignardé dans ce même quartier, mardi.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.