Vague de suicides dans la police : le gouvernement ouvre un numéro vert

police place Beauvau
Photo : Stephanie Leblanc (Illustration)

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
4
Shares

Une ligne téléphonique a été mise en place par le ministère de l’Intérieur à destination des policiers victimes «d’agression, de menaces ou d’injures».

FAITS DE SOCIÉTÉ — C’est à un drame national auquel le ministère de l’Intérieur tente de mettre fin. Interrogé la semaine dernière à l’Assemblée nationale, notamment sur le fléau des suicides dans la police, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a promis la mise en place d’un nouveau dispositif pour les forces de l’ordre.

Un numéro vert a été ouvert ce lundi. Cette ligne d’écoute est joignable au 0800 95 00 17, tous les jours de 5 heures à 23 heures, week-ends et jours fériés compris.

Au bout du fil, «ce sont des policiers représentatifs des différents corps de la police qui prendront les appels» détaille Actu17. Une adresse e‑mail a également été ouverte : policiers-victimes@interieur.gouv.fr

«En 2019, plus de 50.000 faits d’agression, menace, outrage ou injure à l’encontre de policiers ont été enregistrés. Parfois, ce sont leurs proches qui en sont directement victimes»

Cette initiative doit permettre «un suivi bien plus individuel qu’il ne l’est aujourd’hui pour les accompagner dans les difficultés personnelles ou individuelles» avance le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Avant cela, en septembre 2019, une cellule de soutien psychologique disponible 24h/24 avait été ouverte (joignable au 0805 230 405).

59 policiers se sont suicidés en 2019. Depuis le 1er janvier, au moins 23 fonctionnaires de la police nationale ont mis fin à leurs jours, toujours selon Actu17.

Partagez cette info :

Total
4
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse