Une impor­tante masse d'air chargée en poussières déser­tiques arrive progres­si­vement depuis hier soir sur la région Provence-​Alpes-​Côte d'Azur. La préfecture annonce le déclen­chement de l'alerte niveau 1 jeudi.

"Le risque de dépas­sement du seuil en parti­cules fines PM10 reste élevé sur l'ensemble de la région malgré des averses éparses".

Des mesures d'urgence visant à réduire les émissions de polluants sont donc mises en place sur les dépar­te­ments concernés par la procédure d'alerte, dont font partie les Alpes-Maritimes.

Pour tous, il est recom­mandé de réduire les activités physiques et sportives intenses ; d'être vigilants vis-​à-​vis des personnes vulné­rables ou sensibles et de continuer d’aérer les locaux au moins 10 minutes par jour.

Pour les personnes vulné­rables, il faut éviter les zones à fort trafic pendant les heures de pointe ; privi­légier les sorties les plus brèves ou demandant le moins d’effort ; en cas de gêne respi­ra­toire ou cardiaque, prendre conseil auprès d’un pharmacien ou consulter un médecin.

Pour chacun, il est recom­mandé de différer les dépla­ce­ments qui peuvent l'être, et de privi­légier les trans­ports en commun.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.