estrosi coronavirus masques

Coronavirus : la Ville de Nice va encore distribuer gratuitement des masques

SANTÉ — “Face à l’accélération de l’épidémie de Covid 19 sur notre territoire”, le Conseil des maires de la Métropole Nice Côte d’Azur s’est réuni ce mercredi 26 août. En présence notamment de Bernard Gonzalez, préfet des Alpes-Maritimes, et du délégué départemental de l’Agence Régionale de Santé (ARS) PACA, il a acté plusieurs décisions “permettant de protéger au mieux les habitants”.

Toute l’actualité de la pandémie de Covid-19 avec notre page spéciale

Un arrêté préfectoral sera publié “dans les prochains jours” pour imposer le masque dans l’espace public des 49 communes de la métropole NCA, à l’image de ce qui est fait en ce moment aux quatre coins du pays. Les policiers municipaux niçois formeront leurs homologues des villes et villages voisins.

“Nos stocks stratégiques nous permettent de faire face aux besoins pour les prochains mois puisque nous en avons près de 3 millions” a souligné Christian Estrosi. Aussi, la Ville de Nice va procéder à “une nouvelle distribution de masques pour ceux qui en auraient besoin”.

La municipalité va “remettre en place une plateforme d’inscription pour recevoir une nouvelle dotation de 2 masques tissu à la demande : chaque habitant (qui se signalera) pourra en recevoir. Nous privilégierons les personnes âgées ou à risque.”

Une campagne de communication sera déployée la semaine prochaine pour sensibiliser les habitants de la métropole au respect des gestes barrières.

Le maire de Nice veut également “réactiver la plateforme Covid-19 joignable au 04 97 13 56 00 de 8H00 à 20H00 du lundi au vendredi et de 8H30 à 17H00 le samedi pour informer la population et répondre à ses interrogations.”

Les bus mobiles sur la ville de Nice devraient être “transformés en drive tests permanents à Acropolis avec des préleveurs et des examens pratiqués par les laboratoires”. Certains véhicules seraient “redéployés dans nos vallées pour sillonner les villages et permettre à tous ceux qui le souhaitent de se faire dépister.”

La Ville a également demandé au CHU d’augmenter sa capacité de tests.

— Le bilan sanitaire de Christian Estrosi, maire de Nice
Depuis le début du mois d’aout les indicateurs s’aggravent. Il est vrai que nous dépistons beaucoup plus qu’au mois de mars, mais le taux de positivité augmente sans cesse. De 1, 2% au début du mois d’aout, il avoisine les 10% en moyenne sur les derniers tests réalisés par les laboratoires sur Nice. Le taux d’incidence passe de 52,71 pour 100 000 habitants à 97,4 soulignant la progression de la maladie. La plupart des personnes atteintes par la Covid 19 sont asymptomatiques et souvent peu souffrantes. Il s’agit généralement des 30-40 ans et de personnes qui ne sont pas particulièrement à risques. Néanmoins, les hospitalisations augmentent et ce matin nous avions 8 patients en réanimation sur Nice.”
Vous souhaitez partager une information avec la rédaction? Voici comment...
Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
nice lutte sida vih
Lire l’info

INTERVIEW. Dans les Alpes-Maritimes, “la stratégie de lutte contre le VIH est fortement perturbée par la crise sanitaire”

Notre département figure parmi les plus touchés de France par l'épidémie de VIH depuis plusieurs années. Face à cela, les autorités ont mis en place de vastes dispositifs qui ont déjà montré de premiers résultats très encourageants. Toutefois, la pandémie de Covid-19 a fragilisé la lutte contre le Sida en 2020.
Total
28
Share