La CFE-​CGC dépose plainte contre la prési­dente de France Télévisions, au sujet d'un dépla­cement effectué sur la Côte d'Azur, révèle La Lettre ce 12 février. La facture litigieuse serait jugée inquié­tante par le syndicat.

La prési­dence du groupe public vit-​elle réellement au-​dessus de ses moyens ? La section communication-​audiovisuel de la CFE-​CGC a déposé une plainte contre Delphine Ernotte Cunci, pour des faits de "détour­nement de fonds" et "abus de confiance".

Reste à voir si une instruction sera ouverte par le Parquet. En tout état de cause, la dirigeante reste présumée innocente.

D'après nos confrères, il y a plusieurs mois, France Télévisions aurait été desti­na­taire d'une facture d'un montant de 112.000 euros pour un dépla­cement de quatre de ses dirigeants à l'hôtel Majestic de Cannes, entre le 16 et le 27 mai 2023. 

Le syndicat évoque des chambres au tarif compris entre 1.759 et 1.319 euros la nuit. Or les salariés de France Télés sont priés de ne pas dépasser le plafond de 350 euros la nuit pour leurs frais d'hébergement. Des règles qui ne concernent pas toujours les prési­dences de groupes.

Puremédias indique qu'en décembre 2023, France Télévisions avait précisé à La Lettre que les frais d'hébergement de ses cadres s'élevaient à 73.600 euros, les 38.400 euros restants ayant été re-​facturés à une société de production privée qui faisait partie du voyage. 

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.