Les verrues de béton ne poussent pas que dans la Plaine du Var. La munici­palité niçoise dénonce un projet immobilier mené (et presque achevé) dans les collines, contre lequel elle compte poursuivre sa franche opposition.

C'est un "chantier moche" qui agace le premier adjoint Anthony Borré. Un programme immobilier est actuel­lement en cours du côté des collines de Crémat et de Bellet. Paradis de notre cité, ce coin de Nice est extrê­mement recherché, et a vu son urbani­sation s'étendre à la vitesse grand V ces cinquante dernières années…

Vendredi 26 janvier, la Ville a annoncé avoir saisi la direction dépar­te­mentale des terri­toires pour "exprimer son inquiétude" au sujet de quatorze petites villas en construction sur un terrain du 449, chemin de Crémat. Un chantier qui porterait atteinte à la "préser­vation" de la zone.

Le collec­tivité évoque "plusieurs avis défavo­rables" émis contre ce dossier, "partagés par la Métropole et l'établissement public d'aménagement de la Plaine du Var". Autorités "soutenues par les riverains, émetteurs de nombreuses doléances".

domaine des vignes nice 1

Parmi les problèmes soulevés : "leur très mauvaise insertion dans le paysage, un parti-​pris archi­tec­tural largement discu­table et des condi­tions de dessertes insuf­fi­santes, sans chemi­nement piéton sécurisé". La barque serait donc passa­blement chargée.

Pour autant, le Maire et son adjoint notent que l'État "ne tient pas compte des alertes", malgré, en plus, "des irrégu­la­rités manifestes dans le respect du permis de construire". Conséquence de quoi, Christian Estrosi promet qu'il ne "lâchera rien", et annonce "de nouveaux contrôles de conformité".

Rappelons que le programme en question, le "Domaine des Vignes", imaginé par Jean-​Pierre Pietrapiana et mené par Riviera Realisation, proposera cette année des logements au style contem­porain, à partir de 485 000 euros.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.