nice axes végétalisés

DIAPORAMA – Nice : à quoi ressembleront les nouveaux “axes végétalisés”?

Entamé en 2019, le “plan de végétalisation” de Nice se poursuit ! Promesse de campagne de Christian Estrosi, la “ville-jardin” continue de pousser

pollution air Nice

Ne ratez aucune info avec notre newsletter

Une fois par semaine, l'essentiel de l'actu qui vous concerne

Un an et demi, déjà, s’est écoulé depuis le lancement par la Ville de son “plan de végétalisation” du coeur de Nice. En mars 2019, Christian Estrosi lance ce vaste projet de développement des espaces verts dans le centre, “après 33 hectares de verdure aménagés depuis 2008, la promenade du Paillon, la réalisation de seize nouveaux parcs et jardins ou encore l’ouverture de sept jardins collectifs et d’une centaine de jardins pédagogiques”.

“Bâtir la ville-jardin”

promenade du paillon
Prolongement de la Promenade du PaillonDR, visuel prévisionnel

L’objectif est résumé par cette formule assénée tout le long de la dernière campagne électorale :  “faire de Nice la ville verte de la Méditerranée”.

La municipalité communique sur ces “trois axes verts, arborés, composés de rues-jardins et de pistes cyclables” : l’axe 1 Joffre–Pastorelli, l’axe 2 Buffa–Hôtel des Postes et l’axe 3, Gioffredo.

À LIRE AUSSI… EN IMAGES – Travaux au Port de Nice : place au verdissement !

Ces réalisations entrent également dans le cadre du “Plan Climat 2025”, avec la création de “puits de fraîcheur en milieu urbain” pour faire baisser la température de l’air, la séquestration du carbone par la végétation, et la perméabilisation des sols pour prévenir les effets des fortes pluies.

L’année dernière, plusieurs rues, déjà, avaient été aménagées pour se “verdir”, avec l’arrivée de la ligne 2 du tram’.

Non sans mal au départ, plusieurs voies de bus ont laissé place à des pistes cyclables et des végétaux ont été installés soit définitivement soit provisoirement, notamment dans de gros pots peu esthétiques. “L’axe un Joffre – Pastorelli a été définitivement aménagé avec des essences plantées en pleine terre et un nouveau fil vert continu entre les collines de Cimiez et celles des Beaumettes est né en 2019.”

Les rues concernées

La Ville de Nice se lance dans l’aménagements des axes deux et trois, où le verdissement n’a été qu’entamé. Ce lundi 14 décembre, jour de conseil municipal, a été rappelé qu’il est prévu d’aménager entre 2021 et 2023 la place Grimaldi et les rues de la Liberté, Dante, de la Buffa, Gioffredo et celle de l’Hôtel des Postes.

D’après l’équipe municipale, ce sont pas moins de 375 arbres et 9.000 arbustes qui seront plantés le long de ces axes.

La mairie promet également que les trottoirs seront requalifiés pour “laisser plus d’espaces aux piétons” et une “large piste cyclable à double-sens sera aménagée”.

Pour quel prix?

Le coût estimé s’élève à plus de quinze millions d’euros pour l’axe 2 et six millions pour l’axe 3 soit, au total, environ vingt-et-un millions d’euros.

70% seront pris en charge par la Métropole Nice Côte d’Azur, et le reste par la ville.

Actus, bons plans, échanges, photos,..., rejoignez les 4,500+ membres de notre groupe Facebook Nous, les Niçois!
Publicité
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
nice logements sociaux
Lire l’info

Logements sociaux : l’épineux cas niçois

Grande absente des débats lors de la campagne électorale, la question des logements sociaux à Nice divise et interroge. Mais bien que souvent évité et parfois source de polémiques, le sujet n'en reste pas moins essentiel. Alors, où en est-on exactement ?
pollution air Nice

Ne ratez aucune info!

Inscrivez-vous à notre newsletter

Total
9
Share