EN IMAGES — Légion d’honneur : Christian Estrosi décoré par Nicolas Sarkozy

Le maire de Nice a été élevé au grade d’officier de la Légion d’honneur au titre, notamment, de son action remarquée pendant la crise du nouveau coronavirus 
estrosi sarkozy légion d'honneur

Ne ratez aucune info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Partagez cette info :

Total
20
Shares

«À cet instant, j’ai une pensée particulière pour ma ville mais aussi pour les Niçois dont le dévouement et l’engagement ont été sans faille tout au long des événements tragiques qui ont marqué 2020.» C’est ainsi que Christian Estrosi a réagi ce vendredi 12 février en devenant officier de la Légion d’honneur (juste avant le grade de commandeur), en présence de son épouse, la journaliste Laura Tenoudji, et de son premier adjoint, Anthony Borré.

Cette décoration avait été annoncée, comme le veut la tradition, le 1er janvier. Deux tiers des 3.884 nouveaux décorés par la Légion d’honneur ou de l’Ordre national du mérite cette année le sont au titre de leur engagement pendant la crise sanitaire.

Le maire de Nice est distingué, notamment, pour y avoir assuré «la continuité des services de l’Etat sur le territoire».

«Être aujourd’hui décoré en 2021 c’est tout un symbole. Ma gratitude va à Emmanuel Macron pour m’avoir associé à cette promotion, et à Nicolas Sarkozy de m’avoir remis ces insignes et dont personne n’ignore le parcours et l’amitié qui ne nous ont jamais séparés» a ajouté l’édile, recevant la médaille des mains de l’ancien président de la République.

Tout deux sont entrés jeunes à l’Assemblée nationale, dans les années 1990. En 2005, M. Estrosi devient ministre de l’Aménagement du territoire sous Jacques Chirac, délégué à M. Sarkozy, alors à l’Intérieur. Devenu président, ce dernier le nomme en 2007 secrétaire d’État chargé de l’Outre-Mer puis ministre chargé de l’Industrie.

Partagez cette info :

Total
20
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ÇA POURRAIT VOUS INTÉRESSER
Nous utilisons des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité, ainsi que nos mentions légales.
Découvrez la newsletter de Nice-Presse