Les goodies font partie depuis des années de la stratégie de commu­ni­cation des entre­prises et des marques. On note toutefois que cette pratique tend à baisser. Les marques semblent ne plus trop s’intéresser à la chose. Les goodies sont-​ils réellement en voie de dispa­rition ou sont-​ils simplement en réinvention ?

Une mauvaise image des marques

Au-​delà du fait que les goodies consti­tuent des cadeaux offerts pour que les desti­na­taires puissent les utiliser dans leur vie courante, ce sont avant tout des outils de commu­ni­cation autour de l'image des marques qui les distri­buent. Lorsqu’ils sont donc de mauvaise qualité et sont totalement inutiles, ils ne renvoient pas une bonne image des marques. On en vient d’ailleurs à une totale incohé­rence avec leur politique RSE, ce qui les contraint à revoir leur copie. En la matière, une caravane "zéro goodies", la première du Tour de France, fut une belle illustration.

Des goodies en réinvention

Les goodies ne vont pas totalement dispa­raître. Offrir des cadeaux reste culturel. Mais, il est certain qu’ils vont désormais revêtir une image plus respon­sable. D’ailleurs, l'émergence sur le marché de nouveaux acteurs proposant des goodies éco-​responsables comme Good Act en dit long. Un tour sur https://goodact.fr permet de découvrir des acteurs spécia­lisés dans les goodies plus respon­sables qui ne manqueront pas de ravir les marques.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.