Les policiers niçois pris pour cible cette nuit. C'est le Premier adjoint au maire Anthony Borré qui l'annonce lui-​même ce jeudi 15 juillet, le commis­sariat de l'Ariane (Nice Est) a été la cible d'une attaque aux tirs de mortier il y a quelques heures.

Normalement manipulés par les profes­sionnels des feux d’artifice, ces engins pyrotech­niques sont réguliè­rement détournés de leur usage pour servir d’armes contre les agents. Le préfet des Alpes-​Maritimes avait interdit leur circu­lation pour la Fête nationale.

L'adjoint à la Sécurité "dénonce" cette action, promettant aux délin­quants une réponse rapide. "Nous disposons d’images (de vidéo­pro­tection, ndlr) que nous mettrons à la dispo­sition des enquê­teurs pour que la lumière soit faite sur cette affaire."

Ni l'élu ni les syndicats n'ont rapporté de cas de policiers blessés. 

Le 31 décembre dernier, des patrouilles des forces de l'ordre avaient été prises pour cible dans ce quartier de sécurité priori­taire, alors que notre ville était victime d'importantes violences urbaines.

MAJ - Sur place en fin de matinée, Anthony Borré "a tenu à apporter le soutien de la Ville, au nom de Christian Estrosi" à nos policiers. 

Cinq individus ont été inter­pellés. "Nous attendons des sanctions exemplaires !, a-​t-​il souligné. Bravo aux agents de police pour leur courage !"

Réagissez