La séance a dû s'arrêter quelques minutes pour que chacun s'aère l'esprit.

Le débat se sera un brin enflammé à propos… des arbres. Au sujet des orien­ta­tions budgé­taires, les élus écolo­gistes ont estimé ce vendredi 31 mars que le plan "1 arbre 1 habitant" porté par la munici­palité serait "irréa­liste, dans son finan­cement comme dans sa réalisation".

D'après Nice Ecologique, les chiffres avancés sur la lutte contre la pollution de l'air seraient "irréa­listes", tandis que la démolition du palais des congrès Acropolis prendrait "des centaines d'années" à être compensée.

Alors que l'adjoint au maire Pierre-​Paul Léonelli s'exprimait, l'élue Verte Hélène Granouillac a souhaité l'interrompre en élevant la voix.

Agacement du maire, Christian Estrosi : "Je sais bien qu'un jour vous viendrez ici avec des machettes, des armes par desti­nation, comme vos amis de l'ultra-gauche. Je ne vous laisse pas prendre la parole quand on ne vous l'attribue pas". 

Le conseil municipal est suspendu cinq minutes.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.