La Haute Autorité de Santé (HAS) dévoile son rapport sur les meilleurs et les pires hôpitaux de France, un palmarès évidemment très utile pour savoir où les patients sont les mieux pris en charge.

Nous nous sommes intéressés aux établis­se­ments "certifiés avec mention", le haut du panier puisque cela ne concerne que 22 % des insti­tu­tions. Les experts s'intéressent à plusieurs points précis, comme le suivi concret des personnes, le diagnostic de l'accident vascu­laire cérébral ou encore les condi­tions des sorties d'hospitalisations. L'an passé, 1,2 million d'usagers ont répondu aux enquêtes.

À Nice, on trouve le Centre de lutte contre le cancer Antoine-​Lacassagne, l'Hôpital (privé) de jour Ceres, la Polyclinique Santa-​Maria et la clinique Saint-​Antoine Kantys. 

Dans les Alpes-​Maritimes, reçoivent la mention : le centre hospi­talier de Breil-​sur-​Roya, celui d'Antibes-Juan-les-Pins, la clinique Les Hellenides de Contes, Orsac Montfleuri à Grasse, Le Méridien de Cannes, et l'unité de diété­tique Somedi à Pegomas.

Certains sites hospi­ta­liers sont "certifiés sous condi­tions", c'est-à-dire que l'accueil et les soins prodigués "doivent faire preuve d’une amélio­ration rapide". Dans le 06, l'Hôpital du Pays de la Roudoule à Puget-​Théniers est le seul concerné par cet avertis­sement, d'après le Qualiscope fourni par la HAS et mis à jour le 13 février. 

Avec Centre-​Val de Loire et la Réunion, notre région Provence-Alpes-Côte-d’Azur réunit les meilleurs éléments du pays.

Les notes du secteur public à Nice

Ils n'obtiennent pas la mention, mais voici les notes des sites hospi­ta­liers publics :

Site hospi­talier publicNote sur 100
Institut de la Face et du Cou79
CHU, Hôpital Pasteur74
CHU, Hôpital de L'Archet73
CHU, Hôpital de Cimiez 6868
Haute Autorité de Santé /​ Nice-​Presse - Certification : décision du 12/​10/​2022

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.