Le risque de vol a consi­dé­ra­blement augmenté ces derniers mois, attei­gnant un pic en août avec une progression de 100%, selon l'Observatoire des vols Coyote, cité par RTL ce 25 septembre. 

Les criminels sont de mieux en mieux organisés et équipés, optant pour des vols électro­niques plutôt que des effrac­tions dites "tradi­tion­nelles", avec vitre brisée. Les proprié­taires de SUV sont parti­cu­liè­rement vulné­rables, avec une augmen­tation de 75 % du risque par rapport à la saison 2022.

Leurs vols repré­sentent 65 % des véhicules dérobés, car ils seraient faciles à revendre. Les hybrides sont également une cible prisée en raison de la valeur de leurs pièces détachées, notamment les pots cataly­tiques contenant des métaux rares. Le risque sur ces modèles a triplé en un an. 

Le Sud évidemment très concerné

Les régions les plus touchées par l'augmentation, cette fois, du "risque de vol" estimé sont l'Auvergne-Rhône-Alpes (+73 %), et Provence-​Alpes-​Côte d'Azur, avec +44 %. On peut évidemment supposer que l'afflux de touristes contribue en partie à cette tendance sur notre territoire.

Toutefois, la police dit ne pas encore disposer des éléments pour expliquer cette flambée-​ci, comparée aux étés précédents.

Source : RTL

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.