Tout au bout de la Promenade des Anglais, le Parc Phoenix abrite plus de 2.000 animaux et 70 espèces diffé­rentes. Aujourd'hui, cet établis­sement est un refuge pour les bêtes abandonnées ou saisies. Il travaille avec les douanes, la Direction dépar­te­mentale de la protection des popula­tions (DDPP) et l’Office français de la biodi­versité (OFB). Nice-​Presse vous emmène découvrir cet univers ! 

Anthony Caucheteux, chef du pôle zoologique 

IMG 6394
Photo : Nice-Presse

Anthony Caucheteux travaille au parc Phoenix en tant que chef du pôle zoolo­gique. "J'ai commencé à être là-​dedans dès l'âge de cinq ans. Mes grands-​parents avaient un parc dans le Nord" détaille ce passionné à Nice-​Presse. "Par la suite, mon père a eu le zoo de Saint-​Jean-​Cap-​Ferrat. J'y suis resté, à la direction, pendant une quinzaine d'années."

Ce dernier a été appelé par la mairie de Nice pour rejoindre le parc Phoenix il y a dix ans. Ses missions sont très variées. 

"Je dois faire en sorte de maintenir les meilleures condi­tions possibles pour les animaux." "Pour chaque espèce, on passe minimum quatre fois par jour, notamment pour les nourrir."

"Ici, 75% des animaux sont issus de saisies de douane, de l'OFB, et de la DDPP."

"Le ministère cherche des struc­tures agréées pour récupérer les espèces inter­dites chez les parti­cu­liers, mais ce n'est pas toujours évident à trouver." 

L'établissement reste donc souvent le dernier recours pour les sauver.

Les mammifères

IMG 6455 edited
Photo : Nice-Presse

Il est possible de rencontrer diffé­rentes sortes de mammi­fères comme les lémurs varis, des ouistitis, des loutres cendrées, des porcs-​épics, mais aussi des wallabys.

"Ce petit kangourou vient d'Australie" détaille Anthony Caucheteux. "C'est le continent où il y a tous les marsu­piaux réunis." À l'âge adulte, ils peuvent peser jusqu'à 22 kilos.

Les oiseaux

ipiccy image 4 1
Photo : Nice-Presse

Plusieurs types d'oiseaux sont également présents, comme les kooka­burras, les nandous, les flamants roses, ou bien des perro­quets, tels que les aras ou les piones.

Ces oiseaux multi­co­lores sont d'ailleurs souvent visés par le trafic d'animaux exotiques. "Ils sont nombreux ! Dans le parc, on trouve également des espèces en liberté, comme des paons, ou encore des canards…"

IMG 6474 2
Photo : Nice-Presse

Les reptiles

IMG 6506
Photo : Nice-Presse

Les reptiles ont eux aussi leur place ! Crocodiles, serpents, iguanes… font partie des espèces abritées. Sur la photo, il est possible de voir des tortues sillonnées. Leur espérance de vie peut aller jusqu'à 150 ans. 

"Elles creusent des terriers énormes, d'au moins un mètre cinquante de diamètre. On pourrait dormir dedans !" Il s'agit de la plus grosse tortue terrestre d’Afrique.

Les animaux de la ferme

IMG 6420
Photo : Nice-Presse

Un "coin ferme" est également visible ! Ici, vous trouverez le cochon göttingen, des pigeons domes­tiques, des lapins nains, des poules, des chèvres mais aussi des chevaux falabella. 

"Contrairement à ce que l'on peut penser, ce ne sont pas des poneys. Il s'agit de l’une des races des plus petits chevaux au monde." Ceux-​ci  ne peuvent pas être montés. Puissants, ils sont souvent utilisés pour l’attelage.

Dans cet espace, on retrouve surtout des animaux domes­tiques qui ont été récupérés par le parc après avoir été abandonnés.

Pratique

Ouvert tous les jours, de 9 h 30 à 19 h 30

Tarif : 5 euros 20

Gratuit pour les moins de douze ans

405 Promenade des Anglais

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.