À travers toute la France, des milliers de personnes se sont rendues dans la rue afin de se mobiliser contre la réforme. À Nice, il y avait la foule des grands jours. 

"Une retraite digne pour tous", "tout est à nous, rien n'est à eux", "qui sème la misère récolte la colère"

Ce jeudi 19 janvier, dans la matinée, de nombreuses pancartes s'élevaient vers le ciel sur la place Masséna. 

Un cortège de plus de deux kilomètres de long s'est élancé en direction du quartier de Libération. D'après les syndicats, plus de 20.000 personnes étaient présentes, 7.500 d’après la police. 

Lire aussi : Retraites, grève du 19 janvier : à Nice, grande foule sur la place Masséna

Capture décran 2023 01 19 à 15.30.58
Photo : Nice-Presse 

Toutes se sont opposées à l’allongement de l’âge de départ prévu par le gouver­nement à 64 ans. Les services publics ont été fortement perturbés.

Capture décran 2023 01 19 à 16.48.41
Photo : Nice-Presse

Pour Roxanne Brun, anima­trice périsco­laire : "ce n'est plus possible. L'âge pour partir à la retraite recule de plus en plus. Sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, il y avait déjà eu une réforme. On s'était battus contre ça, et là, ça continue. En plus, finan­ciè­rement, ça augmente de partout…"

Du côté de Vincent, 25 ans et psycho­logue clinicien à l'hôpital : "je suis fermement opposé à cette réforme que je trouve profon­dément injuste. Les motifs avancés sont malhonnêtes". 

"Soutenir la jeunesse" 

Capture décran 2023 01 19 à 17.05.25
Photo : Nice-Presse

Carton à la main, Daniel Deceneux, 69 ans : "de mon côté, je n'ai rien à gagner. Si je manifeste aujourd'hui, c'est surtout pour montrer mon soutien à la jeunesse. Eux, ils ont tout à perdre". 

"Pour la génération à venir mais aussi déjà pour celle-​ci, il faut changer le système". 

"Avoir une vie digne"

Capture décran 2023 01 19 à 17.23.30
Photo : Nice-Presse

Marie Lamorthe, 44 ans, "organisons une solidarité où chacun puisse avoir une vie digne". 

"On ne peut pas pousser à l'aveugle cette réforme : des gens mourront sans parvenir à la retraite, quand d'autres y auront droit en étant cassés physiquement". 

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.