Il y a quelques jours, un ourson géant a été installé à Nice-​Ouest. On le doit à un artiste très reconnu.

Avec les animaux de Richard Orlinski ou les bonbons de Laurence JENK, notre cité montre encore une fois son attachement à l'art contem­porain. Depuis le dimanche 19 novembre, vous avez certai­nement remarqué qu’un nouveau venu est apparu dans le paysage niçois. 

Sur le carrefour Magnan, dans le jardin Jules-​Massiera, trône un ourson géant bleu, tagué de noir avec des dessins et des inscrip­tions. Une œuvre métal­lique, à l’aspect généreux et rebondi qui a été placé là pour égayer le chemin des enfants allant à l’une des quatre écoles du secteur : Pierre-​Fiori, Chalet-​des-​Roses, Sainte-​Thérèse et Saint-Pierre-d’Arène. 

Une œuvre signature 

Ourson 3
[© DR]

Nous la devons à Ylan Anoufa, sculpteur et peintre, qui l’a offerte à la munici­palité. Cet artiste a vu sa réputation grandir grâce à ses "AnoufaBear", des ours géomé­triques qui sont sa signature un peu partout dans le monde.

Celui qui est installé dans la capitale des Alpes-​Maritimes vaut 350.000 euros. L'ambition ? Transmettre un message afin de promouvoir la créativité et encou­rager l’expression artis­tique, princi­pa­lement pour le jeune public.

L'artiste animera des ateliers avec des jeunes

Ourson 2
[© DR]

Il est d’ailleurs précisé qu’Ylan Anoufa animera des ateliers pédago­giques avec des écoliers. En outre, des kits seront distribués aux élèves de quatre groupes scolaires évoqués plus haut.

Toujours dans ce quartier, Christian Estrosi a également rappelé qu’il prévoyait un réamé­na­gement du carrefour Magnan. Autant d'automobilistes qui pourront apercevoir l'ourson bleu. 

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.