De l'histoire du marché de l'art à l'avènement de nouveaux procédés transac­tionnels, voici quelques clés de compré­hension pour pénétrer dans l'univers artistique !

Peinture, sculpture, recueil, archi­tecture… Depuis des siècles, le marché de l'art attire autant qu'il passionne. Ces transac­tions d'œuvres entre collec­tion­neurs et acqué­reurs du monde entier a bien évolué au cours du temps, via de nouveaux procédés de ventes avec la présence notamment d'Artistics. Un engouement artis­tique qui mérite quelques expli­ca­tions afin de devenir aguerri en la matière. Petit tour d'horizon sur toutes les choses que vous devez savoir sur le sujet !

La genèse du marché de l'art

L'écosystème du monde artis­tique a bien évolué depuis la Renaissance. Avec l'intérêt porté par le mouvement Humaniste aux objets d'art antiques, la notion de collection émerge, grâce à la multi­pli­cation des cabinets de curio­sités. Les œuvres sont alors réper­to­riées, copiées et évaluées, afin de savoir quelle pièce est plus digne d'être mise en valeur.

Les collec­tions privées de la bourgeoisie apparaissent, l'art devient dès lors un symbole de pouvoir qui se divise entre acqué­reurs religieux et princiers, avant que le principe de transaction directe n'évolue avec la création d'espaces dédiés. Les salles de ventes regroupent de grandes collec­tions privées, l'offre et la demande augmentent. Un contexte qui attise la curiosité et l'engouement.

Des acteurs interdépendants

De nouveaux métiers émergent alors, ainsi que la notion de "critique", que ce soit les collec­tion­neurs ou les philo­sophes qui s'en chargent. Cette genèse traduit l'évolution du marché de l'art à travers les siècles. Il concentre aujourd'hui un ensemble d'acteurs clés.

Parmi eux, les artistes, les galeristes, les antiquaires, les commissaires-​priseurs, les restau­ra­teurs, les mécènes ou encore les struc­tures telles que les musées et les fonda­tions. On retrouve également des banques privées ou des fonds d'investissement, permettant aux intéressés d'accéder à des pièces uniques de manière personnalisée.

Premier et second marchés

La valeur d'une œuvre dépend de diffé­rents critères artis­tiques. Il faut d'abord juger de son origi­nalité, le message qu'elle porte et du contexte dans lequel elle a été créée, en plus des techniques utilisées et de la légitimité de son auteur.

On distingue ainsi deux marchés : le premier marché qui se concentre sur les tableaux contem­po­rains et les toutes premières ventes effec­tuées par les artistes ; le second marché de l'art qui regroupe les œuvres déjà vendues au moins une fois avant la nouvelle acqui­sition. Cette parti­cu­larité participe à la côte de l'ouvrage artistique.

Acheter des œuvres d'art

Où acheter une œuvre d'art ? Il existe de multiples façons de s'en procurer, les plus communes étant les galeries, qui sont à la fois des lieux d'exposition et de commerce, le marché en ligne qui a atteint des records ces dernières années, s'élevant à plus de 15 milliards d'euros en 2020.

On ajoutera les maisons de ventes aux enchères, dans lesquelles un commissaire-​priseur est chargé d'animer la transaction. À noter que leur commission sur chaque vente s'élève à 25 % du prix au maximum. En France, Artcurial, à Paris, Aguttes ou Millon, à Paris et Lyon, font partie des références en la matière.

Les marchands d'art sont également des inter­mé­diaires privi­légiés, puisque leur mission d'experts est de dénicher des pépites pour leurs clients. N'hésitez pas également à faire un tour dans les foires et les salons inter­na­tionaux pour vous faire une idée !

Où s'informer ?

Pour tout connaître du marché de l'art, des dernières collec­tions, des artistes émergents ou des grands événe­ments à ne pas louper, les amateurs peuvent consulter des magazines et des sites spécia­lisés. Parmi eux, Artistics se définit comme une galerie d'art en ligne, où l'on peut découvrir l'art sous un nouvel angle, tout en achetant de manière confiante et sécurisée !

Les intéressés y décou­vriront des centaines de créations, référencées par catégories, entre la peinture, la sculpture et la photo­graphie, avec des infor­ma­tions sur leur prove­nance. Pour aller plus loin dans la décou­verte, on s'arrêtera dans l'onglet "Artistes", où des person­na­lités de l'ère contem­po­raine se prêtent au jeu des questions/​réponses, histoire d'entrer dans leurs univers et, qui sait, se laisser tenter.

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.