Homicide près de l'aéroport, joueurs de foot tabassés, agression sexuelle sur la Promenade des Anglais… Le début de l'année 2024 a été marqué par plusieurs faits-​divers à Nice. Le premier adjoint au Maire fait le point ce 1er février sur les moyens déployés, et sur le niveau de la délin­quance, au micro de RCF Radio et Nice-​Presse.

La crimi­nalité serait en hausse dans les Alpes-​Maritimes, d'après les dernières tendances commu­ni­quées par le ministère de l'Intérieur. "Nous vivons dans un monde de plus en plus violent. Les chiffres de Nice, nous ne les avons pas encore. Mais je suis là pour dire que nous faisons tout pour protéger les Niçois, dans la limite des compé­tences qui nous sont données" pose Anthony Borré ce jeudi.

Caméras, première police municipale de France… "La délin­quance attein­drait ici un niveau bien plus grave si nous n'avions pas, avec Christian Estrosi, tant investi sur la sécurité" analyse-t-il.

La drogue et les individus alcoolisés inquiètent

police municipale
Illustration - Photo © Depositphotos.com

Et le premier adjoint de lister les résultats des policiers communaux l'an passé : 6.563 inter­pel­la­tions et 255 squats démantelés. 

"Nos deux sujets de préoc­cu­pation sont actuel­lement le trafic de stupé­fiants d'une part, qui a pris des propor­tions phéno­mé­nales, et l'occupation du domaine public, à tous les coins de rue, par des personnes alcoo­lisées, d'autre part. L'Etat nous donne bien peu de préro­ga­tives concrètes".

On le sait, les effectifs de la police nationale ont baissé de 13% en dix ans, tous gouver­ne­ments confondus. "Il y a en plus une injustice à Nice. Le nombre d'agents est calculé en fonction de la population locale. Mais nous passons de 350.000 à 800.000 habitants l'été !"

Au sujet de la police municipale : "nous disposons en ce début d'année de 500 agents mobilisés sur le terrain. J'entends Eric Ciotti remettre cela en cause. Pourquoi dire tant de mal de Nice s'il aime réellement cette ville ?"

"Je salue le nouveau procureur de la République à Nice, Damien Martinelli, qui associe encore davantage les policiers municipaux et nationaux, pour mener des opéra­tions communes contre les trafi­quants de drogue" a complété Anthony Borré.

Toujours au sujet de la sécurité, la Mairie et les bailleurs sociaux vont financer le recru­tement de veilleurs armés, chargés de la lutte contre les nuisances autour des HLM. Quand seront-​ils sur le terrain ? "Ils sont en formation. 17 d'entre eux seront prêts fin mars-​début avril. C'est une expéri­men­tation : nous verrons s'il faut davantage d'effectifs ensuite".

La zone commentaires n'est pas ouverte pour cet article.